Attention aux escrocs! Soyez vigilants lors d’appels venant d'un prétendu support informatique. N’installez jamais de logiciels d’accès à distance et, lors de vos paiements, vérifiez bien les coordonnées du bénéficiaire et le montant à verser. Vos identifiants sont confidentiels, ne les communiquez jamais! En savoir plus.

Groupe BCV en 2023: hausse de 21% du bénéfice net, dividende et objectif de distribution relevés

Annonce événementielle au sens de l'art. 53 RC

Le Groupe BCV présente des résultats record au terme de l’exercice 2023. Portés par la remontée des taux d’intérêt, les revenus augmentent de 12%, à CHF 1,16 milliard. Le résultat opérationnel s’inscrit à CHF 541 millions et le bénéfice net à CHF 469 millions, les deux en hausse de 21%. Le Conseil d’administration proposera à la prochaine Assemblée générale un dividende ordinaire de CHF 4,30 par action, en hausse de CHF 0,50. La politique de distribution, reconduite l’an dernier, a été adaptée avec un objectif relevé, soit un dividende compris entre CHF 4,30 et CHF 4,70 par action.

Revenus en augmentation de 12% à CHF 1,16 milliard

Les revenus du Groupe BCV sont en hausse de 12%, à CHF 1,16 milliard. Dans le contexte de remontée des taux d’intérêt, le résultat net des opérations d’intérêts progresse de 28%, à CHF 596 millions. Les opérations de commissions sont stables, à CHF 339 millions (-1%), l’augmentation des transactions de la clientèle privée compensant les effets de la réduction de l’exposition dans le Trade Finance dans le contexte géopolitique actuel. Par ailleurs, les revenus des opérations de négoce sont stables (+1%), à CHF 190 millions. Les autres résultats ordinaires du Groupe s’inscrivent à CHF 35 millions, en recul de 19% par rapport à 2022, année au cours de laquelle avait été réalisée une vente immobilière.

Progression de 21% du résultat opérationnel à CHF 541 millions

Les charges d’exploitation s’établissent à CHF 541 millions (+5%). Les charges de personnel sont en hausse de 3%, à CHF 364 millions. Sous l’effet notamment de l’inflation ainsi que de hausses des coûts informatiques et d’informations financières, les autres charges d’exploitation augmentent de 8%, à CHF 177 millions. Les amortissements s’inscrivent à CHF 76 millions (+9%). Le résultat opérationnel progresse ainsi de 21%, à CHF 541 millions.

Bénéfice net record à CHF 469 millions

La charge fiscale se monte à CHF 74 millions. Le bénéfice net est en hausse de 21%, à CHF 469 millions. Le ROE s’établit à 12,5% et figure parmi les plus élevés des établissements bancaires comparables.

Stabilité de la taille du bilan

Le total du bilan est stable à CHF 58,9 milliards (-1% ou CHF -0,5 milliard par rapport à fin 2022). À l’actif, la liquidité, principalement détenue en compte auprès de la BNS, se monte à CHF 12,6 milliards (-2%). Dans un marché immobilier en léger ralentissement, notamment au premier semestre 2023, le volume d’affaires hypothécaires s’accroît de CHF 1,4 milliard (+4%), à CHF 31,8 milliards. Les autres crédits sont stables, à CHF 6,1 milliards ( 1%). D’un côté, les crédits aux PME et aux entreprises augmentent; de l’autre, les remboursements de crédits COVID 19 se poursuivent et les volumes d’affaires dans le Trade Finance sont en repli.
Au passif du bilan, les dépôts de la clientèle fléchissent de 5%, à CHF 36,5 milliards, notamment sous l’effet du retrait de liquidités, par nature volatiles, d’un client institutionnel.

Poursuite de l’afflux de nouveaux fonds

La masse sous gestion du Groupe augmente de CHF 4,1 milliards (+4%), à CHF 112,9 milliards. L’afflux net de nouveaux fonds s’inscrit à CHF 539 millions grâce aux apports positifs dans tous les métiers (clientèle privée, PME, grandes entreprises et institutionnels), diminués toutefois par le retrait de liquidités mentionné ci-dessus, ainsi que par le transfert d’avoirs déposés non gérés d’un autre client institutionnel. Quant à la performance des investissements, elle a contribué à hauteur de CHF 3,5 milliards à la hausse de la masse sous gestion.

Solide assise financière

Les fonds propres s’accroissent de 4%, à CHF 3,9 milliards. À 17,9%, le ratio CET1 témoigne de la solidité financière de la Banque. Autant Standard & Poor’s que Moody’s ont confirmé leurs notations attribuées à la Banque, respectivement AA et Aa2, assorties dans les deux cas d’une perspective stable.

Très bonnes notations extrafinancières

Le travail de fond de la BCV en faveur d’un développement économique respectueux des enjeux de la durabilité se reflète dans ses notations extrafinancières. La notation ESG attribuée à la Banque par MSCI a été relevée en 2022 à AA, soit la deuxième meilleure notation de cette agence. La BCV est ainsi dans la catégorie «Leader». Ethos accorde pour sa part à la BCV la note A , la deuxième meilleure note sur son échelle, et le CDP note la Banque B (score climat), la troisième meilleure note sur une échelle qui en compte huit.

Proposition à l’Assemblée générale de distribuer CHF 370 millions aux actionnaires

Le Conseil d’administration proposera à la prochaine Assemblée générale, le 25 avril prochain, un dividende ordinaire de CHF 4,30 par action, en hausse de CHF 0,50. Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée générale, la BCV distribuera ainsi CHF 370 millions à ses actionnaires. Le Canton de Vaud se verra verser CHF 248 millions de dividendes, auxquels s’ajoutent aux CHF 34 millions d’impôts cantonaux et communaux relatifs à l’exercice 2023; il recevra ainsi CHF 282 millions, soit CHF 35 millions de plus que l’année précédente.

Objectif de distribution relevé et objectifs financiers plus ambitieux

Forte des résultats record réalisés en 2023 et confiante dans l’avenir, la Banque a décidé de relever l’objectif de sa politique de distribution, dont la reconduction pour une nouvelle période de 5 ans avait été annoncée à l’occasion de la publication des résultats annuels 2022. À partir de l’exercice 2023, elle entend ainsi verser un dividende ordinaire par action compris entre CHF 4,30 et CHF 4,70, sauf changements significatifs de l’environnement économique ou réglementaire ou de la situation de la Banque.
Des objectifs financiers ont également été relevés. La BCV vise un ratio charges/produits (cost/income) de 55% à 57%, et une rentabilité des fonds propres (ROE, calculé sur la base des fonds propres comptables) compris entre 10% et 12%.

Perspectives

Pour autant que la situation économique et l’évolution des marchés financiers ne se modifient pas significativement, le Groupe s’attend en 2024 à une marche des affaires s’inscrivant dans la continuité des exercices écoulés. Il anticipe toutefois des résultats vraisemblablement inférieurs à ceux de l’exercice record 2023.

 

Lausanne, le 8 février 2024

 

Calendrier financier 2024

25 mars 2024:                Publication du rapport annuel 2023 (sur www.bcv.ch)

25 avril 2024:                 Assemblée générale ordinaire, Lausanne

29 avril 2024:                 Détachement du dividende

30 avril 2024:                 Clôture du registre des ayants droit au dividende

2  mai 2024:                 Paiement du dividende

22 août 2024:                Présentation des résultats semestriels 2024

 

Banque Cantonale Vaudoise, contacts:

Daniel Herrera, Responsable Médias & Communication

Tél.: +41 21 212 28 61
Courriel: daniel.herrera@bcv.ch

 

Grégory Duong, Relations investisseurs

Tél.: +41 21 212 20 71
Courriel: gregory.duong@bcv.ch

Documents