BCV: recul des résultats au 3e trimestre

La chute des marchés boursiers, déjà sensible au cours des mois de juillet et août et qui s'est accélérée en septembre, a entraîné une baisse des résultats de la BCV (maison mère) durant le trimestre écoulé. Le bénéfice brut, qui atteignait 225,5 millions de francs au 30 juin, est ainsi revenu à 184,4 millions à fin septembre. Pour les neuf premiers mois, les produits opérationnels, comme les charges d'exploitation, sont en légère augmentation par rapport à la même période de l'an dernier. Le recul du résultat brut provient donc essentiellement des moins-values enregistrées sur les portefeuilles de titres.

Même si l'on peut envisager un certain redressement des marchés d'ici à la fin de l'année, il faut s'attendre, sur l'ensemble de l'exercice, à une baisse sensible du résultat par rapport à une année 2000 particulièrement favorable. Les perspectives à moyen terme de la banque ne sont toutefois pas affectées par cette situation temporaire, qui touche d'ailleurs l'ensemble du secteur financier.

Lausanne, le 12 octobre 2001