BCV Solidarité soutient un projet de lutte contre le noma au Niger

BCV Solidarité soutient pour son édition 2021 la Fondation Sentinelles et son action dans la lutte contre le noma dans le sud du Niger. Le projet comprend deux volets. Il s’agit d’une part de consolider le travail de sensibilisation visant à prévenir cette maladie qui touche de jeunes enfants. D’autre part, le centre d’accueil de Sentinelles, dans la ville de Zinder, sera rénové pour améliorer la prise en charge des victimes du noma.

 

Créée en 1980 par Edmond Kaiser, la Fondation Sentinelles, dont le siège est à Prilly, mène aujourd’hui principalement des programmes d’entraide dans six pays, en Afrique et en Amérique latine. Son action dans la lutte contre le noma au Niger a débuté il y a bientôt 30 ans, en 1992. Cette maladie frappe de jeunes enfants affaiblis par des conditions de vie difficiles dans certains pays fragiles sur le plan socio-économique. La maladie détruit des tissus et des os du visage. Mortel dans une majorité de cas, le noma guérit rapidement s’il est diagnostiqué à temps et soigné avec un traitement simple (antibiothérapie, alimentation et hygiène buccale). Les enfants survivant à des stades avancés de la maladie souffrent cependant de lourdes séquelles physiques et psychologiques, nécessitant une longue phase de suivi et de chirurgie réparatrice.

La prévention et la sensibilisation auprès des populations locales, des autorités et du monde de la santé sont un axe important de la lutte contre le noma, qui reste mal connu, y compris dans les régions où il frappe. Il s’agit de prévenir la maladie ou de la détecter précocement afin d’éviter les séquelles nécessitant un lourd suivi. Plus de la moitié du soutien de BCV Solidarité, d’un montant de quelque CHF 135 000, sera ainsi consacrée à la formation des leaders communautaires ainsi qu’à la réalisation et à la diffusion de nouveaux supports de prévention. En ce qui concerne le centre d’accueil construit en 2002, il nécessite des travaux de rénovation et le remplacement de certains équipements. Il prend en charge chaque année 45 à 60 enfants atteints d’un noma en phase aiguë et en suit 300 autres, guéris mais nécessitant un suivi médicosocial à long terme. En comptant les consultations, quelque 600 enfants au total passent chaque année par ce centre.

 

BCV Solidarité

Mise en place en 2012, l’opération BCV Solidarité est née de la transformation d’une petite attention destinée aux collaboratrices et collaborateurs à la période des fêtes de fin d’année en une action commune soutenant chaque année, en leur nom, un projet humanitaire dans le monde. Le choix des projets ainsi que leur suivi sont assurés par les collaborateurs qui se portent volontaires chaque année dans le cadre de cette opération. Pour plus d’informations: https://www.bcv.ch/La-BCV/Responsabilite-d-entreprise/RSE/BCV-Solidarite

Lausanne, le 26 août 2021

 

 

Banque Cantonale Vaudoise, contacts:

Daniel Herrera, Responsable Médias & Communication
Tél.: +41 21 212 28 61
Courriel: daniel.herrera@bcv.ch

 

Plus d’informations sur l’association: https://www.sentinelles.org/

 

 

Documents

Chargement......
Chargement......

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2021 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.