Résultats annuels 2010: Interview de Pascal Kiener, CEO

Voir la vidéo

Groupe BCV : très bons résultats avec une hausse du bénéfice brut de 2% et du bénéfice net de 4%

Résultats annuels 2010

Le Groupe BCV présente au terme de l’exercice 2010 de très bons résultats à nouveau en progression par rapport à l’année précédente. La Banque enregistre des volumes d’affaires en forte hausse et des revenus en progression de 2% à CHF 996 millions. Le bénéfice brut augmente de 2% à CHF 480 millions et le bénéfice net de 4% à CHF 314 millions malgré une charge extraordinaire de CHF 34 millions liée au règlement définitif du litige avec l’AFC. La politique de dividende et d’optimisation des fonds propres annoncée en 2008 se poursuit. Le Conseil d’administration proposera ainsi à la prochaine Assemblée générale de verser un dividende ordinaire de 22 francs et de distribuer un montant de 10 francs par action par prélèvement sur la réserve légale issue d’apports de capital. Ce versement permettra au Groupe de distribuer CHF 275 millions à ses actionnaires.

Hausse des revenus de 2%

Les revenus du Groupe BCV sont en augmentation de 2% à CHF 996 millions.

Les résultats des opérations d’intérêt sont en légère hausse à CHF 511 millions (+1%). Cette progression, inférieure à celle des volumes d’affaires, est la conséquence d'une gestion prudente des liquidités (principalement placées auprès de la BNS) et du contexte de taux d’intérêts à un niveau très bas.

Les revenus des opérations de commissions augmentent de 7% à CHF 352 millions. Ce bon résultat s’explique principalement par la hausse des commissions liées à l’activité de gestion de fortune (+4%) à CHF 288 millions.

Le résultat des opérations de négoce s’établit au même niveau que l’excellent résultat de l’année 2009 à CHF 98 millions. Le résultat des opérations sur devises générées par la clientèle contribue significativement au maintien de ce niveau.

Enfin, les autres résultats ordinaires reculent de CHF 6 millions à CHF 35 millions.

Bénéfice brut de CHF 480 millions en hausse de 2%

Le total des charges est en légère hausse (+2%) à CHF 516 millions. Suite à l’évolution des effectifs, aux adaptations salariales usuelles ainsi qu’à des efforts de formation supplémentaires, les charges de personnel augmentent à CHF 326 millions (+3%). Les autres charges d’exploitation restent inchangées à CHF 190 millions.

Conséquence de la hausse des revenus et de la tenue des charges, le bénéfice brut augmente de 2% à CHF 480 millions. Le ratio coûts/produits s’améliore, passant de 60 à 59%.

Bénéfice net de CHF 314 millions

Les amortissements diminuent légèrement à CHF 78 millions (-2%). Les correctifs de valeurs, provisions et pertes sont en nette baisse à CHF 5 millions (-71%) alors que les produits extraordinaires, principalement constitués de dissolutions de provisions, sont en hausse à CHF 45 millions (+168%). Ces deux postes témoignent de la qualité du portefeuille de crédits.

Le bénéfice net progresse de 4%, atteignant CHF 314 millions. Cette hausse est d’autant plus remarquable qu’elle prend en compte le versement des CHF 34 millions à l’AFC au titre de règlement définitif du litige qui l’opposait à la Banque. Hors effet lié à cette opération, le bénéfice net aurait augmenté de 13%.

Hausse importante des volumes d’affaires avec la clientèle

Le total du bilan reste pratiquement inchangé à CHF 35,6 milliards.

L’actif du bilan est marqué par une forte augmentation des volumes d’affaires hypothécaires de CHF 1,5 milliard à CHF 20,3 milliards (+8%). Les autres crédits au bilan sont en léger recul de CHF 294 millions à CHF 5,2 milliards (-5%). En revanche, les crédits hors-bilan augmentent de CHF 327 millions (+14%).

Les créances sur les banques continuent de diminuer (-45% à CHF 3 milliards) en raison de la gestion prudente du risque interbancaire. Les fonds disponibles ont été principalement placés auprès de la BNS dans des créances à court terme. Ainsi, les créances résultant de papiers monétaires augmentent de CHF 1,8 milliard.

Au passif du bilan, l’augmentation très importante de l’épargne et des placements de la clientèle, de CHF 1,0 milliard à CHF 10,9 milliards (+11%) reflète la confiance accordée à la Banque.

Les fonds propres sont stables à CHF 3,3 milliards. Le taux de couverture se maintient à un niveau confortable : le taux FINMA s’établit à 175% et le ratio BRI Tier 1 selon Bâle II IRB à 17,6%.

Apport de CHF 758 millions de nouveaux fonds et masse sous gestion stable

De manière réjouissante, les apports nets de nouveaux fonds s’inscrivent à CHF 758 millions. Deux effets expliquent ce résultat. En premier lieu, les fonds continuent d’affluer dans les secteurs de la clientèle privée et des PME, avec une progression nette de nouveaux fonds de CHF 1,3 milliard. En revanche, les fonds déposés à court terme par les grandes entreprises et les acteurs institutionnels ont reculé de CHF 0,5 milliard, la Banque ayant délibérément maintenu une rémunération faible sur ces dépôts dans un contexte de liquidités abondantes. Sous l’effet des marchés, notamment des taux de change, la masse sous gestion du Groupe diminue légèrement à CHF 75,8 milliards (-1%).

Propositions à l’Assemblée générale de distribuer CHF 275 millions aux actionnaires en payant un dividende ordinaire de 22 francs et de distribuer un montant de 10 francs par action par prélèvement sur la réserve légale issue d’apports de capital.

Appliquant la stratégie annoncée en 2008, le Groupe poursuit l’optimisation de ses fonds propres. Ainsi, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 5 mai 2011 à Lausanne, une augmentation du dividende ordinaire sur l’action nominative de 21 à 22 francs. Il proposera également de distribuer un montant de 10 francs par action par prélèvement sur le compte de la réserve légale issue d’apports de capital en application de la 2ème réforme fédérale de l’imposition des entreprises. En conséquence, ce sont CHF 275 millions que le Groupe propose de distribuer à ses actionnaires.

Proposition à l’Assemblée générale de nommer un nouveau membre et annonce du nouveau Vice-président du Conseil d’administration

Comme annoncé le 11 novembre 2010, le Conseil d'administration proposera également à l'Assemblée générale ordinaire des actionnaires la nomination de Reto Donatsch au Conseil d'administration de la BCV. Il remplacera, en qualité de membre, Jean-Luc Strohm, actuellement Vice-président du Conseil qui atteindra en 2011 l’âge limite selon la loi vaudoise organisant la Banque. Le Conseil d’administration tient à adresser ses remerciements les plus chaleureux à Jean-Luc Strohm. Sa riche expérience, ses très hautes compétences financières, sa connaissance unique de l’économie vaudoise ainsi que ses qualités humaines de dialogue, d’empathie et de chaleureuse courtoisie ont fortement contribué aux succès récents de la Banque qui gardera le meilleur souvenir de sa précieuse collaboration.

Pour remplacer Jean-Luc Strohm dans sa fonction de Vice-président, le Conseil d'Etat du Canton de Vaud, dans sa séance du 9 février 2011 a nommé avec effet au 6 mai 2011, Stephan A. J. Bachmann, entré en qualité de membre au Conseil et Président du Comité Audit et Risque de la Banque en janvier 2008. Ancien membre du Directoire et du Conseil d’administration de PricewaterhouseCoopers S.A. (PwC), dont il a dirigé le secteur Audit en Suisse, Stephan A. J. Bachmann est expert-comptable diplômé et ancien réviseur bancaire responsable. Il est au bénéfice d’une vaste expérience dans l’audit national et international couvrant les domaines de l’industrie et des institutions financières. Stephan A. J. Bachmann est domicilié dans le canton de Vaud depuis de nombreuses années.

Acquisition de la Banque Franck Galland & Cie S.A.

Le Groupe a annoncé l’achat de la Banque Franck Galland & Cie S.A. au Groupe Johnson Financial. Sa fusion avec la Banque Piguet & Cie S.A. filiale du Groupe BCV sera effective dans le courant du printemps 2011. Avec une masse sous gestion d’environ CHF 8 milliards, la nouvelle entité – Piguet Galland & Cie S.A. – sera l’un des principaux acteurs de la gestion de fortune en Suisse romande. Elle offrira un service de proximité et haut de gamme à la clientèle de Suisse romande avec l’objectif d’augmenter significativement sa masse sous gestion à moyen terme.

Relèvement de la perspective de la BCV par Standard & Poor’s

L’agence de notation Standard & Poors a relevé la perspective de la BCV de stable à positive, soulignant la solidité financière du Groupe, tout en maintenant inchangée la note à long terme à AA-. La Banque se réjouit de cette décision qui reflète les effets du travail de fond entrepris avec succès depuis sept ans et confirme sa très bonne santé financière.

Règlement définitif du litige avec l’AFC

En décembre 2008, l’Administration fédérale des contributions avait demandé à la Banque de payer un montant de CHF 150 millions représentant l’impôt anticipé récupéré par la BCV pour les années 2004 à 2006 dans le cadre de certaines de ses activités de négoce de dérivés actions. La BCV a contesté fermement cette requête et a demandé à l’AFC de revoir sa position au motif qu’en 2003, l’AFC avait donné son accord à une telle récupération, avant de revenir sur celui-ci avec effet rétroactif. Suite à une analyse approfondie du dossier par les deux parties, l’AFC a reconnu pour l’essentiel la position de la BCV, à l’exception d’un nombre limité d’opérations, représentant CHF 29 millions soit moins de 20% de l’impôt anticipé réclamé initialement, qui n’entraient pas strictement, selon l’AFC, dans le cadre de l’accord. Compte tenu des intérêts moratoires, en résulte une charge non récurrente de CHF 34 millions. Le dossier est ainsi définitivement clos.

Perspectives

Le Groupe BCV est très satisfait de ces résultats. Ils traduisent à la fois la confiance de la clientèle dans la Banque et le bon développement des affaires, ceci dans un environnement économique en reprise et malgré des marchés financiers peu porteurs. Sur ces bases, le Groupe s’attend pour l’ensemble de l’exercice 2011 à une marche des affaires inscrite globalement dans la continuité de l’exercice sous revue.

Lausanne, le 24 février 2011

 

Calendrier financier 2011

5 mai
5 mai
9 mai
11 mai
12 mai
18 août
10 novembre

Communiqué des résultats du 1er trimestre 2011
Assemblée générale ordinaire, Lausanne
Détachement du dividende (ex-date)(1)
Clôture du registre des ayants droit au dividende (record date)
Paiement du dividende(1)
Présentation des résultats semestriels 2011
Communiqué des résultats du 3ème trimestre 2011

(1) Distribution totale composée de CHF 22 par action de dividende ordinaire et de CHF 10 par action par prélèvement sur la réserve légale issue d’apports de capital soumise à l'approbation de l'Assemblée générale

 

Contact(s)

Christian Jacot-Descombes, Porte-parole
Téléphone + 41 21 212 28 61
E-mail christian.jacot-descombes@bcv.ch 

Gregory Duong, Relations Investisseurs
Téléphone + 41 21 212 20 71
E-mail gregory.duong@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Documents

Chargement......
 

En bref 2010

La BCV publie chaque année une version résumée de son rapport annuel.

Poids : 135.91 KB - Dernière modification : 02.06.2015

Mots clés: Rapport annuel

 

Rapport annuel 2010

La BCV publie chaque année son rapport annuel, contenant notamment son portrait, ses activités dans l'année et ses données financières.

Poids : 3.41 MB - Dernière modification : 07.07.2015

Mots clés: Rapport annuel

Chargement......

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Les informations et/ou documents en lien avec des instruments ou services financiers au sens de la LSFin qui sont présentés sur ce site Internet constituent en principe un support publicitaire selon ladite loi.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.