«Devenir propriétaire: qui peut se l’offrir?»

Le marché immobilier vaudois est à un tournant. La 15e étude de l’Observatoire BCV de l’économie vaudoise, «Devenir propriétaire: qui peut se l’offrir?», analyse d’une part la capacité d’acquisition et de location des ménages et montre que trouver un nouveau logement bute toujours sur le niveau des prix et des loyers offerts sur le marché. D’autre part, elle met en évidence que les signes de détente se multiplient, notamment grâce à une forte reprise des investissements dans la construction de logements en location.

 

Lausanne, le 27 mars 2018 – Publiée ce jour, «Devenir propriétaire: qui peut se l’offrir?» analyse les évolutions sur le marché du logement dans le canton. Cette étude a mis en relation de nombreuses données permettant de mieux comprendre la dynamique immobilière. L’analyse des prix des logements et des loyers comparés aux revenus montre dans quelles régions les ménages vaudois peuvent plus facilement acheter un logement. L’examen de l’évolution de ces données dans le temps montre aussi la perte de pouvoir d’achat sur le marché immobilier. Ainsi, un couple marié locataire sur cinq disposait en 2013 de moyens suffisants pour acheter un appartement en propriété par étages (PPE) et un sur dix pour acquérir une maison familiale individuelle. En 2005, alors que les prix étaient 1,5 à 2 fois moins élevés, les ménages pouvant envisager la propriété étaient deux fois plus nombreux. Par ailleurs, les données sur la démographie et les déménagements permettent de comprendre quelles sont les régions privilégiées par les habitants du canton ou par les nouveaux arrivants.

 

L’étude s’intéresse aussi aux signes de détente sur le marché du logement: atterrissage en douceur de l’immobilier en propriété individuelle, baisse des loyers offerts sur le marché et remontée du taux de logements vacants, mais aussi investissements dans le marché locatif. Entre 2000 et 2014, les appartements en PPE et les maisons familiales individuelles représentaient en moyenne 70% des nouveaux logements construits dans le canton. Leur part est maintenant redescendue à 50% et pourrait s’inscrire au-dessous cette année et l’année prochaine. À l’inverse, la part des logements locatifs est remontée de 30% à 50% et devrait rester élevée ces prochaines années.

Etude - Devenir propriétaire: qui peut se l’offrir

 

«Devenir propriétaire: qui peut se l’offrir?» peut être téléchargée via ce lien: https://www.bcv.ch/fr/la_bcv/actualites_et_medias/observatoire_economique

 

 

Les auteurs:

 

Jean-Pascal Baechler, Observatoire BCV de l’économie vaudoise

+41 21 212 22 51, jean-pascal.baechler@bcv.ch

 

David Michaud, économiste immobilier, BCV

+41 21 212 79 94, david.michaud-dmd@bcv.ch

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
© 2002-2018 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.