PIB vaudois, retour à la croissance en 2010

En 2009, le Produit Intérieur Brut (PIB) vaudois s’est établi à CHF 41,0 milliards. Par rapport à 2008, il est resté stable, si l’on tient compte des effets de l’inflation. En 2010, porté par la reprise conjoncturelle mondiale, le PIB réel vaudois devrait croître de 2,4%. Cette prévision confirme la meilleure performance, pour la troisième année consécutive, de l'économie vaudoise par rapport à l'économie suisse.

En 2009, le PIB vaudois s’est établi à CHF 41,0 milliards. En restant stable en termes réels (taux de 0%), cet indicateur a donc réalisé une performance nettement meilleure que le PIB réel suisse, dont le recul l'année passée s'est élevé à 1,5% selon le SECO. Après les forts taux de croissance enregistrés en 2007 et 2008 (2,8% et 2,5%), l’économie vaudoise a donc elle aussi subi de plein fouet la crise économique et financière.

En 2010, l'économie devrait cependant renouer avec la croissance puisque selon les prévisions de l'Institut Créa, le PIB réel vaudois devrait progresser de 2,4%. Au niveau suisse, la croissance attendue est inférieure (1,4% pour le SECO) mais reste supérieure aux prévisions annoncées dans la zone euro (+1,0% selon le FMI). Pour 2011, la croissance vaudoise devrait rester proche du niveau 2010 et le PIB suisse devrait pour sa part croître de 2,0% (SECO).

L’effet positif de la diversification

L'économie vaudoise a mieux résisté que l'économie suisse aux effets de la crise. Cela s'explique d'une part par le fait qu'elle a continué à créer de nouveaux emplois et d'autre part par la bonne diversification de son économie. En outre, le secteur financier, particulièrement touché par la crise, ne représente que 10% du PIB vaudois. Toutefois, l'écart de performance entre Vaud et la Suisse devrait se résorber en 2010 et 2011.

En 2010, la valeur ajoutée du secteur primaire devrait enregistrer un recul compris entre -0,5 et -2%, mais ce secteur ne pèse que 2% du PIB vaudois.

Dans le secteur secondaire, qui représente 22% de la substance économique vaudoise, les tendances seront diverses. Ainsi, l'Alimentation devrait rester stable. La branche des Machines-outils, des équipements et de l’horlogerie devrait croître entre 0,5% et 2%. Les branches de la Chimie, du caoutchouc et du verre, de la Production et distribution d'électricité et de la Construction devraient augmenter de plus de 2%.

Dans le secteur tertiaire, qui représente 76% de la valeur ajoutée cantonale, mis à part les Services aux entreprises, qui devraient connaître une certaine stabilité, toutes les autres branches (Administration publique, Commerce, Activités financières et Hôtellerie-restauration) devraient croître à nouveau.

Un indicateur économique essentiel

Le PIB est un indicateur essentiel pour évaluer la force et le dynamisme d’une économie. Depuis 2008, le canton de Vaud dispose de cet outil. Complété aujourd’hui pour la deuxième fois de prévisions conjoncturelles, il permet, tant aux responsables de l’économie privée qu’aux décideurs politiques, de mieux préparer leurs décisions et de piloter leurs projets.

Pour garantir que cet indicateur soit calculé avec une méthode rigoureuse et transparente, la BCV, l’Etat de Vaud (représenté par le SELT et le SCRIS) et la CVCI ont mandaté l’Institut Créa de l’Université de Lausanne.

A disposition des Vaudois

Ces trois partenaires mettent à disposition de la collectivité vaudoise ces données qui permettront à tous les acteurs de l’économie de mieux analyser leur environnement. Les données détaillées peuvent être consultées sur les sites www.bcv.ch, www.vd.ch/economie, www.scris.vd.ch, www.cvci.ch et sur celui du Créa (www.hec.unil.ch/crea).

Lausanne, le 15 avril 2010

Annexes :

Contact(s)

Christian Jacot-Descombes, Porte-parole BCV
Téléphone +41 79 816 99 30
E-mail christian.jacot-descombes@bcv.ch 

Etat de Vaud, Service de la promotion économique et du commerce: Lionel Eperon, chef de service
Téléphone +41 21 316 63 98
E-mail lionel.eperon@vd.ch 

Etat de Vaud, Statistique Vaud: Marc Martin, chef de projets, économiste
Téléphone +41 21 316 29 71
E-mail marc-jean.martin@vd.ch 

Chambre Vaudoise du Commerce et de l’Industrie (CVCI): Guy-Philippe Bolay, directeur-adjoint
Téléphone +41 21 613 36 31
E-mail guy-philippe.bolay@cvci.ch 

Créa – Institut de macroéconomie appliquée: Claudio Sfreddo, chef de projet (pour la méthodologie)
Téléphone +41 78 880 91 95
E-mail claudio.sfreddo@unil.ch 

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Les informations et/ou documents en lien avec des instruments ou services financiers au sens de la LSFin qui sont présentés sur ce site Internet constituent en principe un support publicitaire selon ladite loi.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.