Groupe BCV: hausse du bénéfice brut de 37% au 30 juin 2009*

Le Groupe BCV présente, au premier semestre 2009, de très bons résultats dans un environnement marqué par la crise financière et économique. Au bénéfice d’une clientèle fidèle et confiante, la Banque enregistre des volumes d’affaires globalement en forte hausse et des revenus en progression de 14% à CHF 479 millions grâce à une nette amélioration des activités de négoce. Le bénéfice brut augmente ainsi de 37% à CHF 228 millions. Comme attendu, les produits extraordinaires ne contribuant plus aux résultats du Groupe, le bénéfice net se normalise à CHF 136 millions.

Hausse des revenus de 14%

Par rapport au premier semestre 2008, les revenus du Groupe BCV sont en augmentation de 14% à CHF 479 millions. 
Les revenus des opérations d’intérêt sont pratiquement inchangés à CHF 253 millions (-2%). Cette légère baisse, qui s’inscrit pourtant dans une augmentation des volumes, est une conséquence de la gestion prudente des liquidités (principalement placées auprès de la BNS) résultant d’afflux importants des dépôts de la clientèle. Les commissions reculent à CHF 160 millions (-10%) sous l’effet des marchés boursiers. 
Par rapport à la même période de 2008 marquée par une perte de CHF 45 millions, le résultat positif des opérations de négoce s’établit à CHF 46 millions. 
La diminution des autres résultats ordinaires à CHF 20 millions (-36%) s’explique par la réduction des ventes d’immobilisations financières qui étaient très élevées les années précédentes du fait de la stratégie de recentrage appliquée par le Groupe.

Bénéfice brut de CHF 228 millions en hausse de 37%

Conformément à sa stratégie de maîtrise des coûts, la Banque enregistre une baisse du total des charges à CHF 251 millions (-1%). Les charges de personnel s’établissent à CHF 155 millions (-1%) et les autres charges d’exploitation à CHF 96 millions (-2%). Le bénéfice brut augmente sensiblement de 37% à CHF 228 millions sous l’effet conjugué de l’augmentation des revenus et de la maîtrise des coûts.

Bénéfice net de CHF 136 millions

Les amortissements sont stables à CHF 39 millions. Les correctifs de valeurs, provisions et pertes s’établissent à CHF 17 millions sous l’effet de la conjoncture économique, le niveau de provisions restant modéré et confirmant la bonne résistance du portefeuille de crédits.
Comme attendu, les produits extraordinaires se sont réduits de manière significative: CHF 5 millions par rapport à CHF 114 millions (-96%) en 2008. Cette réduction entraîne une baisse du bénéfice net de 29% à CHF 136 millions. Hors l’effet lié aux produits extraordinaires, le bénéfice net est en hausse dans des proportions similaires à celles du bénéfice brut. Le ratio coûts/produits s’améliore nettement de 70% à 61%.

Hausse des volumes d’affaires avec la clientèle

Le total du bilan progresse à CHF 36,1 milliards (+2%). 
L’actif du bilan est marqué par une forte augmentation des volumes d’affaires hypothécaires de CHF 817 millions à CHF 18,1 milliards (+5%). Les autres crédits diminuent de CHF 294 millions à CHF 5,3 milliards (-5%), principalement sous l’effet de la réduction des activités dans le Trade Finance. 
Dans un souci de gestion prudente du risque interbancaire, le Groupe a fortement réduit ses créances sur les banques (-37% à CHF 4,9 milliards) notamment en augmentant ses liquidités auprès de la BNS de CHF 2,3 milliards à CHF 2,9 milliards et en investissant CHF 1,2 milliard dans des immobilisations financières de première qualité, les portant ainsi à CHF 2,8 milliards (+78%).
Au passif du bilan, l’augmentation notable de l’épargne et des placements de la clientèle, de CHF 0,9 milliard à CHF 9,4 milliards (+10%) ainsi que celle des autres engagements envers la clientèle, de CHF 1 milliard à CHF 14 milliards (+8%) reflètent la confiance accordée à la Banque. Le niveau de fonds propres reste confortable avec un taux de couverture FINMA de 180% (Ratio BRI Tier 1 selon Bâle II IRB de 18,3%).
Masse sous gestion en hausse

La masse sous gestion du Groupe progresse de CHF 4,6 milliards à CHF 71,4 milliards (+7%). De manière réjouissante, les apports nets de nouveaux fonds s’inscrivent à CHF 2,1 milliards.

Perspectives

Le Groupe BCV est très satisfait de ces résultats. Ils traduisent, à la fois, la confiance de la clientèle dans la Banque et la bonne résistance du portefeuille de crédits dans un environnement économique défavorable. Sur ces bases, le Groupe BCV s’attend au second semestre à une marche des affaires inscrite dans la continuité du début de l’année.

Lausanne, le 20 août 2009

* Chiffres semestriels non audités.

Contact(s)

Christian Jacot-Descombes, Porte-parole
Téléphone + 41 21 212 28 61
E-mail christian.jacot-descombes@bcv.ch 

Thomas W. Paulsen, CFO
Téléphone +41 21 212 20 71
E-mail thomas.paulsen@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Les informations et/ou documents en lien avec des instruments ou services financiers au sens de la LSFin qui sont présentés sur ce site Internet constituent en principe un support publicitaire selon ladite loi.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.