Justice Palud

Inspirer confiance est essentiel dans une relation d’affaires. Se comporter en partenaire signifie ainsi faire preuve de transparence, franchise et honnêteté, en présentant les facteurs de succès du projet.

  • 712
Entrepreneurs19 juillet 2016

Demande de crédit pour ouvrir un cabinet d’avocat

L’avocat souhaitant obtenir un crédit pour s’installer établit un dossier assorti d’un business plan résumant les contours de son projet. Il prépare minutieusement le premier entretien avec son banquier, qui s’avère souvent déterminant.

L’avocat qui veut ouvrir un cabinet, seul ou avec des confrères, est assimilable à tout entrepreneur désireux de créer sa société. Afin de financer son projet, il va généralement s’adresser à une banque et déposer une demande de crédit. Il lui faut bien réfléchir à sa future activité, concocter un solide dossier, puis s’en aller «affronter» son banquier. En la matière, il peut s’avérer utile de commencer par la fin, soit préparer l’entretien.

Le premier entretien est capital

Comme le disent les Anglo-Saxons: «Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une première impression.» Inutile de dire qu’elle doit être la bonne! Et le succès du premier contact dépendra essentiellement des documents qui seront présentés à cette occasion.

Etablir une relation de confiance

Inspirer confiance, voilà qui est essentiel dans une relation d’affaires. Car il faut considérer le banquier comme un partenaire. Lors du premier entretien, il s’agira donc d’exposer à ce partenaire la viabilité du projet, la solvabilité du client, bref, de le convaincre qu’il ne prêtera pas à fonds perdu. Se comporter en partenaire signifie faire preuve de transparence, franchise et honnêteté, en présentant les facteurs de succès du projet. Les informations fournies seront donc fiables et vérifiables, le sujet maîtrisé de A à Z, gage de compétence. Il faudra en outre se montrer sûr de soi, convaincu pour être convaincant, tout en restant à l’écoute des arguments de l’autre, en prenant en compte ses remarques et ses critiques.

Dossier complet de rigueur

Concernant le dossier, il conviendra d’éviter tout ce qui pourrait miner la confiance, comme le manque de préparation ou de clarté ainsi que les approximations ou les erreurs. Le dossier s’attachera à exposer le projet, qui comporte globalement trois étapes: la concrétisation de l’idée en élaborant un plan, le passage à la pratique en choisissant une forme juridique ou en recherchant un emplacement physique, puis les aspects administratifs, tels que la relation bancaire, les assurances ou la prévoyance.

Le Business plan, élément clé

Elément essentiel dans ce dossier, le business plan. Il comporte deux volets: l’un stratégique, qui regroupe les aspects financiers et commerciaux du projet, l’autre de communication, visant à informer et à convaincre tout partenaire ou investisseur potentiel. La planification financière revêt une grande importance: les besoins de trésorerie et d’investissement devront être clairement déterminés pour les six premiers mois en tout cas. En résumé, le business plan doit garantir la levée optimale des fonds nécessaires, leur utilisation et leur remboursement. Il est accompagné de plusieurs documents, dont les différents budgets, un curriculum vitae ou la dernière déclaration d’impôts.

 

Publié le 31 mai 2016 dans La Voix de son Maître

Ces articles pourraient vous intéresser

Ouvrir son cabinet médical, comment bien relever le défi

Business plan, raison sociale, assurances et prévoyance, autant de sujets qu’il faut gérer lorsque l’on souhaite devenir indépendant. Suite

PME: comment faire une demande de crédit? (vidéo)

Comment solliciter un financement? Pierre Palley, Responsable des PME à la BCV, explique aux entrepreneurs comment mettre toutes les chances de leur côté. Suite

Reprendre un cabinet médical n’est pas une promenade de santé

Clause du besoin, prix, financement, contraintes légales ou administratives, la reprise d’un cabinet médical n’est pas une mince affaire. Suite