Dangers_internet

Sur le net, la vigilance est de mise même sur des sites prétendus fiables.

  • 332
Entrepreneurs25 novembre 2019

«Tout ce qui brille n’est pas or»

Mettez-vous en doute la pertinence des résultats d’une recherche sur Google ou les informations fournies par Google Maps? Probablement pas. Pourtant...

Et tout ce qui est écrit, notamment sur le net, n’est pas parole d’Évangile! Mettez-vous en doute la pertinence des résultats d’une recherche sur Google ou les informations fournies par Google Maps? Probablement pas. Pourtant, la vigilance est de mise même sur des sites prétendus fiables. La preuve par l’exemple.

Nous sommes tellement habitués à internet que nous avons tendance à faire confiance aux informations fournies par les sites connus et populaires, qui nous semblent sûrs. Prenons Google Maps, extrêmement utile pour trouver son chemin, un restaurant ou un commerce. Or une fonctionnalité de Google Maps permet à tout un chacun de modifier les informations sur un établissement: description, adresse, numéro de téléphone… Des escrocs ont flairé l’aubaine et ils ont changé les numéros de téléphone de certaines banques. Ainsi, des clients qui ont cru appeler leur établissement pour obtenir des informations ou du soutien sont tombés sur des cybercriminels qui ont pu accéder à leur compte pour leur soutirer de l’argent.

Les dangers des réseaux sociaux

Que dire des réseaux sociaux? On en connaît globalement les dangers… mais pas tous, comme les pages non gérées sur Facebook. Il faut savoir que, sur Facebook, un commerce, un établissement public, une entreprise ou une agence bancaire, par exemple, peuvent se retrouver avec une page les concernant, mais qu’ils n’ont pas créée, et donc à leur insu. Ces pages non gérées peuvent représenter un danger, car n’importe qui peut envoyer une demande de revendication pour en devenir l’administrateur. Il pourra alors les gérer à sa guise, y introduire des données trompeuses, des liens vers de faux sites, etc.

Moralité, sur le web, ne donnez pas le bon Dieu sans confession! Vérifiez, comparez les informations au moindre doute et privilégiez les sites officiels des entités qui vous intéressent.

Par Fabien Mooser , Responsable de la sécurité de l'information et de la lutte contre la cybercriminalité

Ces articles pourraient vous intéresser

Guerre high-tech entre les États-Unis et la Chine

Alors que les groupes européens brillent par leur absence, les seuls concurrents des GAFA américains sont les TABX chinois. Suite

CES de Las Vegas 2018: poker menteur entre Amazon et Google

Petit tour d'horizon des tops et des flops du Consumer Electronic Show de Las Vegas, un salon qui marque les tendances technologiques du moment. Suite

Les GAFA s’attaquent au secteur de la santé

En dépit d'une réglementation sévère, le secteur de la santé est pris d'assaut par Apple, Amazon et Google. Suite