Selon les spécialistes, le troisième trimestre devrait également être très actif si la tendance se confirme.

  • 77
Marchés20 juillet 2021

Les introductions en bourse à mi-année

Selon une étude publiée par la société de conseil EY (Ernst & Young), 597 introductions en bourse (IPOs) ont été émises au cours du deuxième trimestre 2021, pour un montant d’environ USD 111,6 milliards, contre 195 IPOs et USD 42 milliards au deuxième trimestre 2020. Cela représente une progression de 206% de leur nombre et de 166% des montants émis. Dans le sillage du premier trimestre qui avait également été particulièrement actif, le premier semestre de cette année enregistre une progression de 150% du nombre d’IPOs, soit 1 070 opérations et une hausse de la contrevaleur globale de 215% à USD 222 milliards.

Les SPACS à l’honneur …

Il convient de souligner qu’une forte activité de ce type de financement durant le premier trimestre est à mettre au crédit des compagnies considérées comme des SPACs (special purpose acquisition company), bien qu’elles soient exclues de cette analyse. Pour résumer, ces dernières sont des sociétés sans activités opérationnelles ayant comme seul objectif de lever des fonds pour leur permettre ensuite d’acheter des sociétés non cotées en bourse. Les fonds ainsi levés sont conservés en cash et utilisés par la suite pour financer ces achats futurs.

… ainsi que les technologiques

Le second trimestre a vu le retour des compagnies dites conventionnelles, soutenues par la bonne performance des places boursières mondiales, des taux bas ainsi qu’une abondance de liquidités. Depuis le 1er janvier 2021, et dans une analyse sectorielle, les technologiques mènent la danse avec 284 IPOs, soit à USD 90,2 milliards, suivies par la santé (187 opérations et USD 33,4 milliards) et le secteur industriel (140 IPOs et USD 24,3 milliards). Au niveau géographique, enfin, nous trouvons les Amériques (276 opérations et USD 93,9 milliards), l’Asie-Pacifique (471 opérations et USD 74,3 milliards) et l’EMEIA (323 opérations et USD 53,8 milliards).

Vers une année record?

Parmi les opérations les plus importantes à mi-année, nous pouvons faire ressortir la holding chinoise spécialisée dans les services de streaming, Kuaishou Technology, pour un montant de USD 6,2 milliards, et le sud-coréen Coupang, leader dans le commerce en ligne, pour USD 4,2 milliards. En revenant sur Kuaishou Technology, qui est la plus importante IPO dans le secteur de la technologie après les USD 8 milliards d’Uber en 2019, le titre a progressé de 160% lors de son premier jour pour ensuite reperdre passablement de terrain. Il est actuellement en hausse d’environ 25% depuis son entrée en bourse. Désormais, la plupart des spécialistes estiment que le troisième trimestre devrait également être très actif. Si la tendance se confirme, nous devrions battre le record absolu en matière d’IPOs, datant de 2007, pour un montant de USD 420 milliards.

 

Publié dans le commentaire hebdomadaire "Matinale Express - Marchés" de la salle des marchés de la BCV, le 20 juillet 2021

Ces articles pourraient vous intéresser

Les introductions en bourse reviennent sur le devant de la scène

En 2017 sur le marché suisse, Landis & Gyr, pour un montant de 2,4 milliards de dollars, et Galenica, pour 1,9 milliard de dollars, ont été les principaux acteurs. Suite

L’Europe boursière se développe

La Bourse de Milan passe en mains d’Euronext, qui pourra désormais compter sur une chambre de compensation. Suite

Bousculade au guichet des entrées en bourse

Aramco, Alibaba, Française des jeux. Plusieurs grandes entreprises prévoient de placer une partie de leurs titres sur le marché en cette fin d’année. Suite