Après la levée de fonds, la dette du Royaume-Uni sera plus élevée que le PIB national.

  • 90
Marchés30 juin 2020

Royaume-Uni 2020 : année record dans la levée de fonds

Dans le sillage des autres États de l’Union européenne et à travers le monde, le Royaume-Uni poursuit la même trajectoire et s’apprête à émettre, en plusieurs tranches, pour environ £ 50 milliards de nouvelles dettes d’ici la fin août, afin de pouvoir combattre les revers économiques subis lors de la crise du coronavirus.

Un fait intéressant, ou peu rassurant en fonction du point de vue de chaque lecteur, est qu’après l’addition de ces nouvelles émissions d’un total de £ 50 milliards d’ici la fin août, le Royaume-Uni aura émis plus de dettes en cette année 2020 qu’au plus haut de la crise financière en 2010. Le marché s’attend même à ce que le montant total des emprunts atteigne la somme record de plus de £ 400 milliards d’ici décembre 2020 (Source : Bloomberg). Après ce pic dans la dette nationale, le pays rejoindra le rang des pays ayant une dette plus élevée que le PIB national. À savoir que cela n’était plus arrivé au Royaume-Uni depuis les années 1960.

Pourquoi cette levée de fonds extraordinaire?

La réponse est ici sans réelle surprise, car cette levée de fonds extraordinaire fait suite aux différents plans de soutien économique sans précédent lancés durant la pandémie. Mais cette nouvelle émission doit avant tout aussi servir à relancer l’économie. Le gouvernement anglais devrait communiquer sur les détails de cette levée de fonds ainsi que son affectation future aujourd'hui (30 juin).

Déjà vu?

La réponse est bel et bien oui. Nous avons discuté de ces différentes levées de fonds étatiques lors des dernières semaines, mais surtout concernant les états basés en euro. L’approche britannique est, quant à elle, très similaire à celle de l’Australie. Les deux pays sont membres du Commonwealth, ils ont tous les deux encore une marge de manœuvre sur les taux directeurs, une banque centrale indépendante et propre à leur pays ainsi que leur propre monnaie.

Comment va-t-elle agir?

Là aussi, l’approche sera très similaire à la réponse australienne, le pays souhaitant agir sur deux fronts simultanément. La Banque centrale va agir d'un côté sur la courbe des taux afin d’éviter de trop grandes variations de rendements et d’un autre côté l’État va émettre de la dette afin de se refinancer au taux le plus avantageux possible. Maintenant, la question générale, que beaucoup d’investisseurs devraient se poser, est de savoir jusqu’à quel niveau d’endettement des pays les investisseurs vont accepter de souscrire à leur dette, surtout au vu des rendements de moins en moins attractifs fournis.

Par Philippe Waro, BCV

Publié dans le commentaire hebdomadaire "Matinale Express - Actions étrangères" de la salle des marchés de la BCV le 30 juin 2020

Ces articles pourraient vous intéresser

Levées de fonds des start-up

En 2017, les levées de fonds réalisées par des start-up ont atteint des records. Suite

Les start-up face à la crise du Covid-19

Toutes les jeunes pousses technologiques vaudoises ne sont pas touchées de la même manière par la pandémie. Une aide financière a été annoncée par les autorités. Suite

Hertz, moteur à l’arrêt...

Le Covid-19 a eu raison de Hertz. Le groupe de location automobile n’a pas résisté à la chute de ses activités dans les aéroports. Suite