Parmi les nouveautés du plan de relance négocié mi-juillet figure le fait que la dette commune sera remboursée par les 27 membres.

  • 272
Marchés28 juillet 2020

Le plan européen de relance en quelques points

L’Union européenne est parvenue à un accord la semaine dernière pour limiter les effets de la récession sur les économies de ses membres. Retour sur quelques éléments clés

Pour soutenir l’économie qui affronte une récession historique, les membres de l'Union européenne se sont mis d'accord, non sans mal, mardi dernier. Ce plan prévoit un fonds d’EUR 750 milliards, qui pourront être empruntés par la Commission sur les marchés. Il se décompose en EUR 390 milliards de subventions qui seront allouées aux États les plus frappés par la pandémie et EUR 360 milliards de prêts remboursables par les États demandeurs. Tour d'horizon des points clés de l'accord:

  • La dette commune sera remboursée par les 27 membres, une première.
  • L’instrument de la relance sera découpé en plusieurs programmes dont le plus important – le programme de relance et de résilience – captera EUR 312,5 milliards. Il servira à réformer des infrastructures publiques qui se sont montrées défaillantes pendant la crise (système de santé), mais aussi à lancer des chantiers de modernisation des économies.
  • Une taxe plastique sera créée en 2021, ainsi qu'un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières de l’Union en 2023.
  • Les Pays-Bas, l’Autriche, la Suède et le Danemark vont bénéficier de rabais au budget européen en échange de leur accord. Les Pays- Bas récupéreront près d’EUR 2 milliards par an pendant 7 ans, le Danemark EUR 377 millions, l’Autriche EUR 565 millions et la Suède plus d’EUR 1 milliard.

Publié dans le commentaire hebdomadaire «Matinale Express – Actions» de la salle des marchés de la BCV, le 28 juillet 2020

Ces articles pourraient vous intéresser

Royaume-Uni 2020 : année record dans la levée de fonds

Avec des rendements de moins en moins attractifs et un endettement élevé des pays, les investisseurs vont-ils accepter de souscrire à leur dette? Suite

L'or peut-il encore progresser?

L'once d'or a battu de nouveaux records pour dépasser la barre des 2000 dollars. Le métal jaune peut corriger à court terme, mais devrait garder une tendance haussière. Suite

Le Brexit requiert des solutions crédibles

Les banques centrales vont à nouveau jouer un rôle de premier plan. Suite