Ce que vous devez savoir sur le négoce des matières premières

Le Chicago Board of Trade fait partie du CME Group, le principal groupe boursier au monde. Il est notamment connu pour le marché des céréales.

  • 336
Marchés30 juillet 2019

Ce que vous devez savoir sur le négoce des matières premières

C'est un univers qui est longtemps resté clos aux non initiés. Le négoce des matières premières est une activité très ancienne, qui s'est récemment développée. B-A-BA pour qui est intéressé.

Le négoce des matières premières est très ancien, plus ancien en fait que le négoce d’actions et d’obligations. La puissance des civilisations antiques peut être considérée comme proportionnelle à leur capacité à créer et à gérer des systèmes commerciaux complexes et à faciliter les échanges de marchandises. Des biens servant de moteur au commerce, au développement économique et à la fiscalité des trésors d'un royaume ou tout autre gouvernement.

Les matières premières occupent une place importante dans notre vie quotidienne. Toute personne qui conduit une voiture peut subir de plein fouet l'impact de la hausse du prix du pétrole. Les conséquences d’une sécheresse sur l'approvisionnement en blé peuvent influencer la composition de votre prochain repas.

De nouveaux outils

Auparavant, l'investisseur lambda n'allouait généralement pas de fonds aux matières premières de base parce que la démarche exigeait beaucoup de temps, d'argent et d’expertise. Longtemps réservé aux professionnels, le marché des matières premières est désormais accessible à tous via différents outils qui vont des futures et options aux warrants en passant par les Exchange Traded Commodities (ETC), des fonds cotés spécialisés dans les matières premières.

Cinq catégories

Les produits négociables entrent dans cinq catégories que sont les métaux, les métaux précieux, les denrées alimentaires, les hydrocarbures et les autres matières (bois, coton, caoutchouc). Ils peuvent être échangés sur une multitude de bourses de matières premières dans le monde, même si beaucoup d'entre elles ont désormais fusionné. Le CME Group est ainsi devenu le premier groupe boursier au monde en nombre d'opérations traitées.

La négociation de marchandises dans les bourses nécessite des contrats types afin que les opérations puissent être exécutées en toute confiance et sans inspection visuelle. Vous ne voudriez pas acheter 100 unités de bétail pour découvrir que les bêtes sont malades, ni que le sucre que vous venez d’acquérir est de qualité inférieure ou inacceptable.

Marché de gré à gré

Le marché des matières premières est un marché de gré à gré. D'importantes perturbations de l'offre peuvent survenir, comme une alerte sanitaire généralisée chez les bovins ou un ouragan dans le Golfe du Mexique qui regorge de plateformes pétrolières. Du côté de la demande, ce marché est structurellement un marché haussier puisque la croissance démographique et le développement économique des pays émergents conduisent à une augmentation des besoins globaux en matières premières.

Les principales places pour les différentes matières sont:

  • Chicago Board of Trade (CBOT): soja, huile, céréales, bois, lait.
  • Chicago Mercantile Exchange (CME): matières premières, carcasses animales congelées et animaux sur pieds.
  • New York Mercantile Exchange (NYMEX): cacao, café, sucre, jus d'orange, coton.
  • London Metal Exchange (LME): aluminium, cuivre, étain, nickel, plomb, zinc, acier.
  • London Bullion Market Association (LBMA): métaux précieux.
  • International Petroleum Exchange (IPE): pétrole Brent, gazole.
  • Tokyo Grain Exchange (TGE): café, soja, haricots rouges, maïs, sucre roux, soie naturelle.

Publié dans le commentaire hebdomadaire "Matinale Express - Actions" de la salle des marchés de la BCV, le 30 juillet 2019

Ces articles pourraient vous intéresser

Les matières premières à nouveau sous pression

Le secteur de l’énergie est au centre des préoccupations, avec une baisse qui dépasse déjà 15% depuis le début de l’année et un baril de brut qui cote à nouveau sous les 50 dollars. Suite

Le secteur automobile dope les métaux industriels

Depuis le début de 2017, le prix du palladium s’est envolé de plus de 40%, reflétant la demande croissante provenant de l’industrie automobile traditionnelle. Suite

Le retour de la diversification des placements

La diversification pourrait se traduire en 2018 par une meilleure performance des matières premières. Suite