En tête des valeurs qui ont clairement surperformé, on retrouve les technologies, suivies de près par l'immobilier, les industries et les valeurs énergétiques.

  • 118
Marchés01 avril 2019

Bilan et performances du S&P 500 au premier trimestre 2019

Tour d’horizon des performances de l’indice S&P 500 et de ses secteurs au cours du premier trimestre 2019.

L’indice a progressé de 13,07% sur la période, retraçant ainsi presque toute la baisse de fin 2018. Les valeurs technologiques ont clairement surperformé (+19,37%), suivies de près par le secteur immobilier (+16,64%), les industries (+16,64%) et les valeurs énergétiques (+15,42%). La santé, les financières et les matières premières ont nettement moins progressé sur la période avec respectivement +6,12%, +7,90% et +9,68%.

Au niveau des sociétés, le groupe de cosmétiques Coty (Rimmel, Lancaster, Bourjois) s’est fait racheter par la société d’investissement JAB pour $ 1,75 mia (+75,30%), la chaîne de restauration Chipotle Mexican Grill a progressé de 64,50% dans le sillage d’une publication d’excellents résultats et le fabricant d’imprimantes Xerox a rebondi de 61,84% alors que la nouvelle direction est soutenue par les investisseurs activistes Carl Icahn et Darwin Deason. En queue de peloton se trouvent le groupe agro-alimentaire Kraft Heinz qui s’est effondré de 24,14% sur la période, victime d’une stratégie dépassée, la biotech Biogen qui a plongé de 21,45% suite à l’abandon de son médicament expérimental contre Alzheimer et le groupe de télécommunications Centurylink qui a chuté de 20,86%, victime d’une lourde perte et une réduction de son dividende de plus de moitié.

Le passage à l’an nouveau semble avoir changé la tendance des prix de l’or noir, qui ont depuis repris plus de 30%. Plusieurs raisons expliquent cette montée des prix du pétrole. Outre les pannes d’électricité géantes dans le pays, l’industrie pétrolière vénézuélienne fait face aux sanctions de Washington qui interdit aux raffineries américaines d’acheter du brut à la compagnie nationale. A cela viennent s’ajouter les sanctions des États-Unis contre l’Iran et les limitations volontaires de production du reste des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. L’OPEP et ses partenaires ont d’ailleurs proposé d’annuler leur réunion au mois d’avril et de décider en juin de maintenir ou non leurs objectifs de production au deuxième semestre.

Les titres de croissance (+14,50%) ont surperformé ceux de substance (+11,47%). Concernant les capitalisations, les moyennes (+14,02%) se sont légèrement mieux comportées que les grandes (+13,07%) et les petites (+11,17%).

En dollar et à titre de comparaison, l’Euro Stoxx 50 a grimpé de 9,47% sur la période, le CAC 40 a avancé de 10,88%, le Dax a progressé de 7,01%, le Footsie 100 a gagné 10,70% et le SPI a pris 10,93%. En Asie et toujours en dollar, le Nikkei a avancé de 5,57% et Hong Kong de 12,15%, alors que Shanghai s’est envolé de 31,80%.

 

Publié dans le commentaire hebdomadaire "Matinale Express - Actions étrangères" de la salle des marchés de la BCV, le 1er avril  2019

Ces articles pourraient vous intéresser

Les métaux refont surface en ce début de 2019

L’indice global Bloomberg Commodities a gagné plus de 5% en janvier, ce qui laisse augurer un meilleur cru en 2019. Suite

S&P 500: le meilleur mois de juin depuis plus de 60 ans

Ce qu’il faut retenir du deuxième trimestre sur la place boursière américaine, alors que l’indice S&P 500 gagnait 3,79%, portant sa performance depuis le début de l’année à 17,35%. Suite

Rebond du pétrole en ce début de 2019

À mi-mars, l’indice de l'énergie BCOM global progresse de presque 7% sur l’année en cours. Suite