Métaux

La reprise des métaux permet d’entretenir la perspective d’une croissance économique vigoureuse pour le reste de l’année.

  • 102
Marchés13 juin 2018

Matières premières: les métaux prennent le relais de l'énergie

Sans être véritablement spectaculaire, la tendance positive des matières premières se poursuit. L’indice global BCOM affiche, mi-juin, une progression d’environ 3% depuis le début de l’année, qui n’a rien à envier aux rendements modestes des bourses mondiales sur la même période. Cette continuité n’est pourtant qu’apparente, puisqu’elle cache des rotations sectorielles assez importantes. Le segment de l’énergie, leader jusqu’à maintenant, a perdu de sa superbe. Sous l’impulsion d’une production plus élevée aux États-Unis notamment, le baril d’or noir a lâché environ 5% depuis ses sommets de mi-mai. Le Brent, brut de la mer du Nord, est de retour dans la zone des 75 dollars après avoir touché les 80 dollars.

Si ce mouvement a eu peu d’impact sur les indices globaux, c’est que d’autres matières premières ont pris le relais, particulièrement les métaux industriels. Après une période faste qui avait duré jusqu’à l’été 2017, ceux-ci restaient englués dans un mouvement latéral depuis. Ce secteur étant connu pour être le plus cyclique, sa consolidation faisait craindre une fin éventuelle du momentum favorable de l’économie mondiale. C’était d’autant plus inquiétant que, depuis quelques mois, les indicateurs économiques semblaient montrer un léger tassement de l’activité. Heureusement, depuis mi-mai, le prix des métaux industriels s’est largement repris. Le cuivre, la composante la plus suivie, a vu son cours revenir vers ses plus hauts de l’année passée. Très dépendant de la demande des pays émergents, il semble réagir favorablement à quelques nouvelles plus positives en provenance de la Chine. Ce faisant, il permet au segment des métaux industriels de revenir sur le devant de la scène. Plus important, ceci permet d’entretenir la perspective d’une croissance économique vigoureuse pour le reste de l’année.

Publié sur le site 24 Heures le 13 juin 2018

Ces articles pourraient vous intéresser

Le cuivre dans une situation de vulnérabilité?

Entre novembre 2016 et février 2017, le cours du cuivre a bondi de 22%. Mais une configuration aussi favorable ne durera pas indéfiniment. Suite

Impact des taux et du dollar sur les prix des métaux

Le dollar, sous pression depuis quelques mois, s’est nettement repris. Ce n’est pas forcément bon signe pour les matières premières... Suite

Le secteur automobile dope les métaux industriels

Depuis le début de 2017, le prix du palladium s’est envolé de plus de 40%, reflétant la demande croissante provenant de l’industrie automobile traditionnelle. Suite