Facebook21

Facebook, Alphabet ou Twitter ont quitté le secteur technologique pour rejoindre celui des Communication Services.

  • 91
Marchés03 octobre 2018

Les réseaux sociaux quittent la technologie au sein du S&P 500

À partir de cette semaine, Facebook, Alphabet ou Twitter quittent le secteur technologique. Que l’on se rassure, ces titres restent cotés en bourse! Ils rejoignent le secteur Communication Services, récemment créé pour mieux refléter les nouveaux modes de communication, notamment les échanges via internet. Il regroupera aussi bien les acteurs des réseaux sociaux que les sociétés de téléphonie ainsi que les compagnies actives dans les médias et le divertissement. Du fait de ces changements, le secteur technologique se trouve réduit au sein du S&P 500, passant de 26% à 21%. Mais la technologie demeure le secteur le plus important de l’indice.

Après une évolution plus irrégulière durant l’été, la technologie devrait pouvoir surperformer à nouveau. Malgré le départ des géants internet, ses perspectives bénéficiaires restent très dynamiques avec une croissance attendue d’environ 10% en 2019. L’évaluation du secteur en matière de ratio cours/bénéfices estimés à 12 mois sera aussi plus raisonnable grâce à cette nouvelle répartition, puisque les titres qui le quittent ont des ratios plus élevés. On s’attend aussi à moins de disparités de performance entre les titres du secteur, car il sera recentré sur la production d’équipements et de logiciels. En outre, il deviendra moins sujet à des risques réglementaires (protection des données des utilisateurs, surveillance des contenus…), qui pourraient freiner l’expansion des réseaux sociaux. Enfin, notons que certaines incertitudes à court terme, liées aux tensions commerciales, se sont estompées. Le travail de lobbying mené par le géant Apple a porté ses fruits, puisque certains produits et composants du leader à la pomme, importés de Chine, échapperont finalement aux tarifs douaniers entrés en vigueur fin septembre.

Publié sur le site 24 Heures le 3 octbre 2018

Ces articles pourraient vous intéresser

La grande mutation des télécoms

Les sociétés des secteurs des télécoms et des médias visent des acquisitions afin de profiter de nouveaux modes de consommation (streaming, vidéo à la demande…). Suite

Mobilité autonome, le futur au présent

Le secteur de la mobilité autonome se révèle prometteur, bien que des progrès soient encore indispensables, notamment en matière de sécurité, pour convaincre les utilisateurs. Suite

Au sein du Dow Jones, le top de Boeing et le flop de General Electric

La capitalisation boursière de General Electric est passée de 590 milliards de dollars en 2000 à près de 155 milliards récemment. Suite