La technologie de la 5G est fondamentale dans le développement des objets connectés.

  • 62
Marchés07 mai 2018

L’univers impitoyable de la 5G

La technologie de la 5G est fondamentale dans le développement des objets connectés, et notamment les voitures connectées. Cette nouvelle technologie devrait être, en moyenne, 15 fois plus rapide que la 4G actuelle. Le CEO de Sprint, quatrième acteur du secteur aux États-Unis, a ainsi déclaré: «La différence entre la 4G et la 5G, c’est comme la différence entre la télévision noir et blanc et la télévision couleur».

Un combat d’abord made in USA

À l’heure actuelle et au niveau de l’adaptation de cette nouvelle génération 5G, T-Mobile,  troisième acteur du marché américain du mobile (appartenant à Deutsche Telekom) et Sprint (propriété du japonais Softbank)  ont passablement de retard par rapport à leurs deux principaux concurrents que sont AT&T et Verizon.

Ainsi, après quatre années de négociations et deux tentatives infructueuses, T-Mobile et Sprint ont annoncé dimanche dernier leur fusion. Cette opération, évaluée à environ USD 26 milliards, s’effectuera par l’entremise d’un échange d’actions. T-Mobile procédera au rachat de son rival Sprint. Cette fusion est toutefois sujette à l’obtention du feu vert de la part des autorités de régulation et de la concurrence américaine, ce qui, à ce jour, est loin d’être gagné.

On se rappelle que, sous la présidence de Barack Obama, les deux compagnies n’avaient pas réussi à obtenir cette validation.  Si toutefois la fusion est autorisée, cette nouvelle entité conserverait le nom de T-Mobile et verrait sa capitalisation boursière dépasser les USD 80 milliards. Le nombre d’opérateurs passerait alors de quatre à trois, avec AT&T, Verizon et la nouvelle entité T-Mobile.

La nouvelle entité a prévu d’investir plus de USD 40 milliards sur trois ans, ce qui sera toutefois toujours inférieur aux budgets respectifs qu’ont décidé d’allouer ses deux rivaux. Le seul avantage dont dispose la future entité est de disposer de droits sur bande passante nettement supérieurs à ceux de ses concurrents. Cette fusion permettra également d’avoir davantage de poids dans les enchères pour l’obtention des fréquences 5G.

La Chine se profile

Sur le plan mondial, une autre grande puissance participe à la course à la 5G, talonnant les États-Unis. Celle qui remportera l’épreuve prendra probablement un ascendant décisif dans le leadership économique et stratégique mondial.

Par l’entremise de son programme «Made in China 2025», la Chine entend en effet casser son image de pays producteur à bas coût pour devenir une référence dans le domaine des innovations technologiques.

De là à ce que les États-Unis ne taxent la technologie chinoise, comme cela est déjà en vigueur sur d’autres produits, il n’y a probablement qu’un pas.

 

P align=right>Publié dans le A title="Site BCV - informations financières" href="https://www.bcv.ch/Asset-Management/Publications-financieres" target=_self>commentaire hebdomadaire "Matinale Express - Actions étrangères" de la salle des marchés de la BCV le 7 mai 2018

Ces articles pourraient vous intéresser

Semestre record pour les fusions-acquisitions

Portées par un environnement économique favorable et la réforme fiscale américaine, ces opérations ont atteint à l'échelle mondiale le niveau record de 2500 milliards de dollars sur les six premiers mois de l’année. Suite

Bon millésime pour la fintech en 2019?

Le rythme des investissements mondiaux dans les entreprises technologiques de la finance a démarré en douceur au premier semestre 2019. Alain Sala nous en dit plus. Suite

Naissance probable d’un géant de l’automobile

La fusion Fiat Chrysler Automobiles et PSA Peugeot Citroën donnerait naissance au quatrième plus grand constructeur automobile au monde, avec des ventes d’environ 170 milliards d’euros. Suite