Wall Street 1

A Wall Street, le S&P 500, le Dow Jones et le Nasdaq ne cessent d’établir des records.

  • 94
Marchés20 septembre 2017

Septembre 2017 sera-t-il un mois boursier atypique?

Les actions ont actuellement le vent en poupe, alors que septembre n’est pas réputé pour être un mois favorablement orienté. A Wall Street, le S&P 500, le Dow Jones et le Nasdaq ne cessent d’établir des records; le SMI, l’indice des valeurs vedettes de la cote suisse, est aussi repassé au-dessus de la marque des 9000 points et bon nombre d’indices des marchés de la zone euro ont récemment cassé la tendance baissière dans laquelle ils évoluaient depuis mai dernier. Ni les nouvelles tensions géopolitiques entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, ni l’affermissement de l’euro ou les discours un peu moins accommodants des banquiers centraux ne sont parvenus à enrayer l’envolée des actions. Ce mois de septembre atypique ne peut pas non plus s’appuyer sur des performances décevantes depuis le début de l’année; toutes les bourses ont au contraire réalisé des hausses substantielles depuis janvier.

Cette tendance haussière pourrait perdurer en raison d’un environnement rassurant. Les indicateurs avancés de l’activité confirment la poursuite de la reprise pour les 6 à 12 prochains mois. La croissance est certes modérée, mais elle est synchronisée dans la plupart des régions du globe. La reprise de l’activité économique constitue un soutien important à la progression soutenue des bénéfices des sociétés. La croissance actuelle des bénéfices justifie d’ailleurs l’appréciation de la majorité des indices des actions et permet aux évaluations boursières de ne pas être excessives. Enfin, les taux d’intérêt devraient demeurer modestes, car la faiblesse de l’inflation ne met pas sous pression les banques centrales. La grande majorité d’entre elles pourront maintenir des politiques de relance et normaliser leur taux d’intérêt très graduellement sans mettre en péril la reprise de l’activité économique.

Publié sur le site 24 Heures le 20 septembre 2017

Ces articles pourraient vous intéresser

Septembre serait-il le pire mois boursier de l’année?

Septembre est en moyenne le pire mois boursier de l’année, si l’on analyse tous les rendements mensuels des actions américaines depuis 1950. Suite

Record: le Nasdaq a franchi les 6000 points fin avril 2017

Depuis sa première cotation en 1971, à 1000 points, le Nasdaq a réalisé une croissance annuelle moyenne d’à peine 4%, un rythme de croisière plutôt modeste. Suite

Changement de style sur les marchés des actions

Le rebond des taux d’intérêt était attendu par les investisseurs en actions pour privilégier notamment les valeurs financières et industrielles. Suite