Risque inondation

Parmi les risques figurent ceux liés à l’environnement et au climat (tempêtes, inondations, catastrophes naturelles).

  • 284
Entrepreneurs24 février 2020

Entreprise et gestion des risques

Tout événement empêchant l’entreprise d'atteindre ses objectifs peut être considéré comme un risque. Et l’éventail des risques est large.

Une entreprise rencontre des risques nombreux et variés, pouvant provoquer une grosse perte financière, voire la ruiner. Pour faire face à cette menace, il faut mettre en place une bonne stratégie de gestion des risques et y allouer les ressources nécessaires.

Tout événement empêchant l’entreprise d'atteindre ses objectifs peut être considéré comme un risque qui, dans les cas les plus graves, peut provoquer une interruption d’exploitation et des pertes pouvant mener à la faillite. Et l’éventail des risques est large. À noter que certains peuvent être couverts par des assurances.

Se couvrir contre les risque financiers

Pour les risques financiers, tels les risques de change ou de taux, votre banquier vous proposera les instruments adéquats de couverture. D’ailleurs, on le dit souvent face à la forte volatilité des marchés «ne rien faire, c’est spéculer». On dit aussi qu’«il n’y a pas de place pour la spéculation dans une entreprise». Les risques informatiques, pannes du système, violation des droits de protection des données ou cybercriminalité se sont fortement accrus ces dernières années, notamment ceux de la dernière catégorie. Puis, il y a des risques plus globaux, comme ceux liés à l’environnement et au climat (tempêtes, inondations, catastrophes naturelles) ou ceux relatifs à la santé et à la sécurité (épidémies, attaques terroristes), qui font hélas l’actualité.

Stratégie de gestion des risques

«Mieux vaut prévenir que guérir». Toute entreprise doit réfléchir à la mise en place d’une stratégie de gestion des risques avec comme objectifs d’identifier clairement les problèmes éventuels, de les classer, de les prioriser et de les résoudre, si possible. Elle doit consacrer à cette stratégie les ressources nécessaires, financières (provisions) et humaines. Le minimalisme en la matière est dangereux. Enfin, il faut revoir périodiquement cette stratégie afin de l’adapter, si nécessaire.

Cet article a paru dans 24 Heures, le 24 février 2020

Ces articles pourraient vous intéresser

Les PME face au risque de change

On peut aisément se couvrir contre le risque de change avec des instruments financiers. Il y a un coût, mais il vaut le prix du risque. Suite

Cadrer les risques à défaut de pouvoir les éviter

Comment piloter dans le chaos? Faute de pouvoir tout prévoir, bien se préparer permet de mieux maîtriser les cas extrêmes. L’exemple des risques de change. Suite

L’annonce de la Fed sur l’inflation est une révolution

La Réserve fédérale américaine (Fed) ramène la lutte contre l’inflation au deuxième rang de ses priorités afin de maximiser ses mesures de soutien au plein-emploi. Suite