Evaluation entreprise

Il est essentiel de touver une fourchette de prix raisonnable pour entamer les négociations.

  • 1874
Entrepreneurs23 août 2016

Calculer la valeur d’une entreprise, pas si facile

La détermination de la valeur d’une société, généralement dans l’optique d’une vente, reste un exercice difficile. Un chef d’entreprise qui désire vendre sa société aura l’impression de la brader, alors que l’acquéreur sera certain de la payer trop cher. Pour atténuer cette opposition, il existe plusieurs méthodes d’évaluation.

Parmi celles les plus fréquemment utilisées figure la méthode des praticiens. Cette dernière est employée par le fisc pour calculer la valeur marchande des petites et moyennes entreprises.

Prendre en compte les résultats passés…

Basée sur le passé, elle prend en compte la structure du bilan de l’entreprise et son rendement sur plusieurs exercices. L’une des composantes est la valeur substantielle qui se traduit par les fonds propres et d’éventuelles réserves latentes. L’autre est la valeur de rendement. Celle-ci se détermine en capitalisant un résultat moyen économique basé sur des données historiques. Dans la pratique, le résultat de cette méthode est la pondération d’une fois la valeur substantielle et de deux fois la valeur de rendement, le tout étant divisé par trois.

…et déterminer le rendement espéré

Une autre méthode, dite du Discounted Cash-Flow (DCF), basée principalement sur les résultats des trois ou cinq années à venir, a pour but de déterminer quel rendement un investisseur peut espérer dans le futur. On va alors actualiser les free cash-flow pour obtenir une valeur globale de l’entreprise. Les besoins en investissements, le positionnement de l’entreprise sur le marché et sa stratégie sont pris en considération dans l’établissement des budgets pour les années à venir.

La combinaison des chiffres obtenus par le biais de ces deux méthodes fournira au vendeur et à l’acheteur une fourchette de prix pour entamer les négociations. Il est essentiel que les deux parties y trouvent un intérêt pour que l’opération aboutisse.

Publié le 23 août 2016 dans 24Heures

Ces articles pourraient vous intéresser

Reprise d’entreprise: comment évaluer sa valeur et la financer

Il existe plusieurs méthodes de valorisation d’une entreprise qu’on souhaite acquérir, tout comme il y a plusieurs façons de la financer. Conseils pour les candidats à la reprise. Suite

Pourquoi réinvestir ses dividendes?

Le réinvestissement systématique des dividendes constitue une composante essentielle du rendement à long terme des actions. Suite

Rotation sectorielle sur les marchés actions

Une rotation sectorielle est en train de se produire sur les marchés actions. Mais de quoi s’agit-il? Suite