Header-Prix-par-communes
  • 2000
Dans le canton02 octobre 2018

Les prix de l'immobilier par commune et par district vaudois

Les prix par commune

Les atlas et indices des prix de transaction se basent sur les modèles d’évaluation de Wüest Partner. Ils portent sur des objets dits «de référence», définis comme étant des logements construits il y a cinq ans, offrant un bon standard d’aménagement, une microsituation ainsi qu’un volume ou une surface usuels. Les prix représentés sont donc indicatifs et reflètent des moyennes. Sur le marché, les prix peuvent varier par rapport à ces dernières, en fonction de caractéristiques propres à un objet, le différenciant d’objets voisins. Par exemple, sur l’Arc lémanique, la qualité de la vue sur le Léman peut justifier des différences de prix importantes.

District d’Aigle

Autres districts: Broye-Vully; Gros-de-Vaud; Jura-Nord vaudois; Lausanne; Lavaux-Oron; Morges; Nyon; Ouest lausannois; Riviera-Pays-d'Enhaut.

Les tendances observées l’an dernier sur le marché immobilier dans le district se sont poursuivies au premier semestre 2018. Les prix des maisons familiales individuelles sont remontés de 2,8%, selon les indices de Wüest Partner. Ils restaient cependant 5,2% en dessous de leur plus haut niveau de 2013. Du côté des appartements en PPE, les prix sont légèrement remontés, de 0,2%, et s’inscrivaient 10,9% en dessous de leur plus haut niveau de 2013.

Le district le plus à l’est du canton est caractérisé par un taux de logements vacants plus élevé qu’en moyenne cantonale, 2,4% au 1er juin 2018, en raison notamment d’une forte activité de construction ces dernières années. Dans le district, les prix de l’immobilier en propriété individuelle sont plus bas d’environ 10% qu’en moyenne cantonale. Les prix les plus élevés s’observent à Aigle, à Rennaz et à Villeneuve.

Quant au marché immobilier des Alpes vaudoises, il est moins dynamique depuis l’entrée en vigueur de l’initiative Weber et souffre même d’une légère suroffre liée au nombre d’objets construits en anticipation des effets de cette initiative.

Maisons familiales individuelles

4-1-1_Indices_districts_Aigle_MFI

Appartements en PPE

4-1-2_Indices_districts_Aigle_PPE
4-1-3_Indices_districts_Aigle_Legende
Indice_Source

District de la Broye-Vully

Autres districts: Aigle; Gros-de-Vaud; Jura-Nord vaudois; Lausanne; Lavaux-Oron; Morges; Nyon; Ouest lausannois; Riviera-Pays-d'Enhaut.

Le marché immobilier est resté animé dans le district qui est, sur le plan vaudois, le plus intéressant en termes de prix: ceux-ci sont en moyenne environ un quart plus bas que dans le canton. L’activité de construction est restée solide, aussi bien dans les maisons familiales individuelles et les appartements en PPE que dans les logements locatifs.

À l’échelle du district, les prix des logements en propriété individuelle ont poursuivi leur progression et inscrit des records, avec des hausses de 0,7% dans le cas des maisons familiales individuelles et de 2,5% pour les appartements en PPE. Et ceci malgré un marché du logement qui s’est détendu, avec un taux de logements vacants plus élevé qu’en moyenne cantonale: 2,2% au 1er juin 2018.

Dans le district, la courbe des prix suit notamment le tracé du RER de la Broye, dont la desserte a été améliorée avec le passage, fin 2017, à la cadence semi-horaire. À Avenches, Moudon ou Payerne, les appartements et les maisons individuelles sont 10% à 15% plus onéreux qu’en moyenne dans le district. La proximité de Lausanne (Ropraz ou Vucherens, par exemple) ou des lacs de Morat ou de Neuchâtel (Cudrefin ou Faoug) explique aussi des prix un peu plus élevés.

Maisons familiales individuelles

4-2-1_Indices_districts_Broye_Vully_MFI

Appartements en PPE

4-2-2_Indices_districts_Boye_Vully_PPE
4-2-3_Indices_districts_Boye_Vully_Legende
Indice_Source

District du Gros-de-Vaud

Autres districts: Aigle; Broye-Vully; Jura-Nord vaudois; Lausanne; Lavaux-Oron; Morges; Nyon; Ouest lausannois; Riviera-Pays-d'Enhaut.

La popularité du Gros-de-Vaud auprès des Vaudois désireux de s’éloigner des grands centres ne se dément pas. En cinq ans, la population a augmenté de 12%, soit une hausse une fois et demie plus rapide qu’en moyenne cantonale. Au premier semestre, les prix des maisons familiales individuelles et des appartements en PPE ont progressé de 1,6%. Ils ont ainsi retrouvé leurs précédents plus hauts.

Pour répondre à la demande, la construction de logements est restée dynamique. Cependant, le marché du logement reste relativement tendu dans le district, avec un taux de vacance de 0,9% au 1er juin 2018.

Globalement, les prix de l’immobilier sont en ligne avec la moyenne du canton. Les disparités entre communes reflètent la proximité d’axes de transports, tels que l’autoroute A1, la ligne CFF du Pied-du-Jura et la ligne Lausanne-Échallens-Bercher (LEB). Dans les communes les mieux desservies, comme Boussens, Daillens, Échallens, Penthalaz ou Sullens, ils peuvent dépasser de 10% à 30% la moyenne du district. La proximité de Lausanne, par exemple pour Cugy, Mex, Morrens ou Vufflens-la-Ville, contribue également à faire monter les prix.

Maisons familiales individuelles

4-3-1_Indices_districts_Gros_de_Vaud_MFI

Appartements en PPE

4-3-2_Indices_districts_Gros_de_Vaud_PPE
4-3-3_Indices_districts_Gros_de_Vaud_Legende
Indice_Source

District du Jura-Nord vaudois

Autres districts: Aigle; Broye-Vully;  Gros-de-Vaud; Lausanne; Lavaux-Oron; Morges; Nyon; Ouest lausannois; Riviera-Pays-d'Enhaut.

Les maisons familiales individuelles et les appartements en PPE ont fait l’objet d’une forte demande et leurs prix ont progressé au premier semestre de respectivement 0,9% et 1,3%. Bien que les prix aient évolué de manière un peu moins dynamique que l’an dernier, ils ont retrouvé les niveaux des plus hauts de ces dernières années et s’inscrivent légèrement au-dessus, selon les indices de Wüest Partner.

Cela s’explique notamment par un attrait lié à un niveau de prix inférieur à la moyenne cantonale de 15% à 20%, ainsi que par une baisse de la construction de logements en propriété par rapport à ces dernières années. La part la plus importante des investissements dans le district a été consacrée au logement locatif. Cependant, le taux de logements vacants reste relativement bas: 1,1%.

À l’intérieur du district, Yverdon-les-Bains, la deuxième ville du canton par le nombre d’habitants, et sa périphérie, les communes bordant le lac de Neuchâtel, ainsi que la région Chavornay-Orbe, proche de l’autoroute A1 et desservie par la ligne CFF du Pied-du-Jura, affichent des prix de l’immobilier plus élevés de 10% à 40% qu’en moyenne dans le district.

Maisons familiales individuelles

4-4-1_Indices_districts_Jura_Nord_Vaudois_MFI

Appartements en PPE

4-4-2_Indices_districts_Jura_Nord_Vaudois_PPE
4-4-3_Indices_districts_Jura_Nord_Vaudois_Legende
Indice_Source

District de Lausanne

Autres districts: Aigle; Broye-Vully; Gros-de-Vaud; Jura-Nord vaudois; Lavaux-Oron; Morges; Nyon; Ouest lausannois; Riviera-Pays-d'Enhaut.

Le district le plus peuplé du canton est très recherché. Les prix des maisons familiales individuelles, un objet relativement peu fréquent comparé à l’important parc locatif du district autour du chef-lieu, ont progressé de 1,9% au premier semestre. Pour les appartements en PPE, un peu plus nombreux, la progression a été de 1,7%, selon les indices de Wüest Partner.

La progression a été moins rapide qu’en 2017, mais les prix des logements en propriété s’inscrivent à des sommets historiques. Le district de Lausanne figure parmi ceux dans les-quels les prix de l’immobilier sont les plus élevés (25% de plus que la moyenne cantonale) et ont le plus augmenté depuis le début du siècle (+110% pour les maisons familiales individuelles, +170% pour les appartements en PPE). Il est aussi l’un de ceux où le marché de l’immobilier reste le plus tendu, avec un taux de logements vacants de 0,7% au 1er juin 2018.

Les prix les plus élevés se trouvent à Jouxtens-Mézery et à Lausanne, qui font partie des 10% des communes du canton où l’immobilier est le plus onéreux. Le long de la ligne du LEB, les prix décroissent de Romanel-sur-Lausanne à Cheseaux-sur-Lausanne. Enfin, à Épalinges et au Mont-sur-Lausanne, le niveau des prix est proche de la moyenne du district.

Maisons familiales individuelles

4-5-1_Indices_districts_Lausanne_MFI

Appartements en PPE

4-5-2_Indices_districts_Lausanne_PPE
4-5-3_Indices_districts_Lausanne_Legende
Indice_Source

District de Lavaux-Oron

Autres districts: Aigle; Broye-Vully; Gros-de-Vaud; Jura-Nord vaudois; Lausanne; Morges; Nyon; Ouest lausannois; Riviera-Pays-d'Enhaut.

Le rebond des prix observé depuis 2017 a ralenti au premier semestre. Après une hausse de 2,1% sur six mois, les prix des maisons familiales individuelles restaient cependant 4,2% en dessous de leur précédent plus haut niveau. Quant aux prix des appartements en PPE, ils ont augmenté de 0,9%, retrouvant le niveau de leur précédent sommet.

Le district fait partie de ceux dans lesquels les prix de l’immobilier sont les plus élevés et ont le plus augmenté dans le canton (+110% pour les maisons familiales individuelles et +150% pour les appartements en PPE). Le marché reste relativement tendu, avec un taux de vacance de 0,9%.

Comme d’autres districts de l’Arc lémanique, Lavaux-Oron est partagé entre les communes proches du lac et celles de l’arrière-pays. Dans les premières, les prix de l’immobilier sont de 10% à 45% plus élevés que la moyenne dans le district. À l’inverse, plus loin du lac, ils peuvent être jusqu’à 20% plus bas. Ces dernières années, la démographie a d’ailleurs été plus dynamique dans l’arrière-pays, dans des communes telles que Jorat-Mézières, Montpreveyres ou Oron, que sur les rives du lac Léman.

Maisons familiales individuelles

4-6-1_Indices_districts_Lavaux_Oron_MFI

Appartements en PPE

4-6-2_Indices_districts_Lavaux_Oron_PPE
4-6-3_Indices_districts_Lavaux_Oron_Legende
Indice_Source

District de Morges

Autres districts: Aigle; Broye-Vully; Gros-de-Vaud; Jura-Nord vaudois; Lausanne; Lavaux-Oron; Nyon; Ouest lausannois; Riviera-Pays-d'Enhaut.

Malgré une poursuite de leur rebond au premier semestre ‒ à un rythme cependant moins rapide que l’an dernier ‒ les prix de l’immobilier restaient en deçà de leurs précédents sommets. Ainsi, les maisons familiales individuelles ont renchéri de 0,9%, pour s’inscrire à 4,1% en dessous du niveau atteint en 2013. Pour les appartements en PPE, la progression a été de 0,4% et l’écart avec le record de 2015 s’inscrivait à 1,2%, selon les indices de Wüest Partner.

Le marché immobilier y a été dynamique depuis le début du siècle, mais le district affiche des hausses de prix similaires à la moyenne cantonale (+120% pour les appartements en PPE et +110% pour les maisons familiales individuelles durant les quinze premières années du siècle). Le marché reste relativement tendu, avec un taux de vacance de 1,0%.

Comme d’autres districts de l’Arc lémanique, celui de Morges est partagé en deux, entre les communes plus proches du lac et celles de l’arrière-pays. Dans les premières, les prix de l’immobilier sont de 5% à 45% plus élevés qu’ils ne le sont en moyenne dans le district. Dans les communes du Plateau proches de la ligne CFF du Pied-du-Jura ou de l’A1, les prix sont similaires à la moyenne cantonale.

Maisons familiales individuelles

4-7-1_Indices_districts_Morges_MFI

Appartements en PPE

4-7-2_Indices_districts_Morges_PPE
4-7-3_Indices_districts_Morges_Legende
Indice_Source

District de Nyon

Autres districts: Aigle; Broye-Vully; Gros-de-Vaud; Jura-Nord vaudois; Lausanne; Lavaux-Oron; Morges; Ouest lausannois; Riviera-Pays-d'Enhaut.

Après le début du siècle, le district de Nyon a été celui dans lequel le marché immobilier a été le plus dynamique; mais aussi l’un de ceux dans lesquels l’atterrissage en douceur du marché a débuté. Comme dans d’autres districts, un rebond a commencé en 2017, qui s’est poursuivi à un rythme plus modéré au premier semestre. Ainsi, les prix des maisons familiales individuelles sont remontés de 1,5%, ceux des appartements en PPE de 0,2%. Ils restaient cependant inférieurs de respectivement 9,0% et 5,5% à leurs précédents plus hauts. Le marché reste relativement tendu, avec un taux de logements vacants de 1,0% au 1er juin 2018.

À l’instar d’autres districts de l’Arc lémanique, celui de Nyon s’étend du Léman à l’arrière-pays. Cependant, les différences de prix entre les communes proches du lac et celles sises sur les pentes du Jura sont moins marquées que dans d’autres districts dans une situation similaire. Si, globalement, les prix dans le district sont environ 30% plus élevés qu’en moyenne cantonale, les prix de l’immobilier les plus élevés se retrouvent à proximité de Genève, en Terre Sainte. À l’inverse, des prix de 20% à 25% au-dessous de la moyenne du district se trouvent sur les pentes du Jura.

Maisons familiales individuelles

4-8-1_Indices_districts_Nyon_MFI

Appartements en PPE

4-8-2_Indices_districts_Nyon_PPE
4-8-3_Indices_districts_Nyon_Legende
Indice_Source

Indices des prix de l’immobilier (objets moyens), 2000 = 100.
Source : Wüest Partner

District de l’Ouest lausannois

Autres districts: Aigle; Broye-Vully; Gros-de-Vaud; Jura-Nord vaudois; Lausanne; Lavaux-Oron; Morges; Nyon; Riviera-Pays-d'Enhaut.

Bien que le marché du logement y soit toujours tendu, avec un taux de vacance de 0,3%, le district de l’Ouest lausannois a également vu le rebond des prix commencé en 2017 ralentir au premier semestre. Les prix des maisons familiales individuelles ont progressé de 0,8% sur six mois, mais restaient inférieurs de 4,9% à leur précédent plus haut. Les appartements en PPE ont, quant à eux, vu leurs prix augmenter de 0,9% et s’inscrire légèrement au-dessus de leur précédent plus haut niveau, selon les indices de Wüest Partner.

Avec des prix de l’immobilier d'environ 30% plus élevés qu’ils ne le sont en moyenne dans le canton, l’Ouest lausannois fait partie des régions vaudoises dans lesquelles les logements en propriété sont les plus onéreux. Le district bénéficie notamment du voisinage du chef-lieu ainsi que de la présence sur son territoire de l’Université de Lausanne et de l’École polytechnique fédérale de Lausanne.

La seule commune du district disposant d’un accès direct au lac, Saint-Sulpice, affiche des prix 25% plus élevés que la moyenne du district. Bien intégrées dans le réseau de transports lausannois, Écublens et Prilly affichent des prix conformes à la moyenne du district. À Bussigny-près-Lausanne, Crissier et Renens, les prix de l’immobilier sont, en revanche, légèrement en dessous de la moyenne du district.

Maisons familiales individuelles

4-9-1_Indices_districts_Ouest_Lausannois_MFI

Appartements en PPE

4-9-2_Indices_districts_Ouest_Lausannois_PPE
4-9-3_Indices_districts_Ouest_Lausannois_Legende
Indice_Source

District de la Riviera-Pays-d’Enhaut

Autres districts: Aigle; Broye-Vully; Gros-de-Vaud; Jura-Nord vaudois; Lausanne; Lavaux-Oron; Morges; Nyon; Ouest lausannois.

La popularité des communes proches du Léman a soutenu le marché immobilier et le rebond des prix qui a débuté en 2017 s’est poursuivi. Les prix des maisons familiales individuelles sont remontés de 1,7% au premier semestre, mais restaient inférieurs de 2,7% à leur précédent sommet. Quant aux appartements en PPE, leurs prix ont augmenté de 1,4%, mais restaient plus bas de 0,2% par rapport à leur précédent plus haut niveau. À 1,5% au 1er juin 2018, le taux de logements vacants s’inscrit au niveau considéré comme correspondant à un marché du logement équilibré.

Le marché immobilier a été dynamique depuis le début du siècle dans le district de la Riviera-Pays-d’Enhaut, avec des prix en hausse de 110% pour les maisons familiales individuelles et de 140% pour les appartements en PPE. La situation diverge cependant entre les bords du Léman et les communes des Préalpes.

À Château-d’Œx, Rossinière et Rougemont, les prix sont de 10% à 30% en dessous de la moyenne du district. En revanche, au bord du lac, à Corseaux, à Montreux et à La Tour-de-Peilz, ils sont de 10% à 20% plus élevés. À Vevey et dans les autres communes du district (Blonay, Chardonne, Corsier-sur-Vevey, Jongny, Saint-Légier-La Chiésaz et Veytaux), ils sont à plus ou moins 10% alignés sur la moyenne du district.

Maisons familiales individuelles

4-10-1_Indices_districts_Riviera_Pays_d_Enhaut_MFI

Appartements en PPE

4-10-1_Indices_districts_Riviera_Pays_d_Enhaut_PPE
4-10-3_Indices_districts_Riviera_Pays_d_Enhaut_Legende
Indice_Source

Les atlas et indices des prix de transaction se basent sur les modèles d’évaluation de Wüest Partner. Ils portent sur des objets dits « de référence », définis comme étant des logements construits il y a cinq ans, offrant un bon standard d’aménagement, une bonne microsituation ainsi qu’un volume ou une surface usuels. Les prix représentés sont donc indicatifs et reflètent des moyennes. Sur le marché, les prix peuvent varier par rapport à ces dernières, en fonction de caractéristiques propres à un objet, le différenciant d’objets voisins.

Ces articles pourraient vous intéresser

Qui peut acheter ou louer dans le canton de Vaud? Et où?

Analyse, par région vaudoise, des prix de l’immobilier et des loyers comparés avec les revenus des ménages selon leur type. Suite

Les fonds de rénovation sont-ils assez alimentés?

Le dossier du 3e numéro de BCV Immobilier est consacré aux fonds de rénovation des PPE. Une analyse sur un échantillon de fonds montre les travaux que ceux-ci pourraient financer. Suite

Les Vaudois déménagent le plus entre 20 et 35 ans

Les Vaudois préfèrent s’expatrier plutôt que de déménager dans un autre canton. Mais ce qu’ils préfèrent, c’est déménager à l’intérieur de leur canton. Suite