Le groupe BCV au 3e trimestre 2003

LE GROUPE BCV AU 30 SEPTEMBRE 2003: 
RESULTAT BRUT EN NETTE PROGRESSION

Pour le Groupe BCV, les neuf premiers mois de l'exercice 2003 se sont soldés par une nette amélioration du bénéfice brut. Ce dernier s'est en effet élevé à CHF 300,6 millions, en hausse de 33,1% par rapport à l'année précédente. Cette progression est principalement due à un très bon résultat des opérations de négoce. De plus, l'exercice 2002, contrairement à 2003, avait aussi été marqué par des moins-values sur quelques positions financières. Globalement, le Groupe BCV confirme ainsi le redressement de ses résultats. En outre, sauf imprévu, le résultat net du second semestre de l'exercice en cours devrait être supérieur à celui du premier, en raison d'une diminution probable des besoins nets en provisions.

A fin septembre 2003, le compte de résultat consolidé non audité du Groupe BCV présente une image globalement très satisfaisante. Le changement de la méthode de consolidation d'Unicible, intervenu durant l'exercice 2002 suite au rachat du solde des actions, n'influence pas de manière significative le résultat de l'exercice. Il a en revanche un impact sur les différentes rubriques composant le résultat. A titre d'information et pour permettre la comparaison, les commentaires sur leur évolution mentionnent également celle-ci à méthode de consolidation identique (périmètre constant).

Le total des produits du Groupe BCV a augmenté de 16,2% pour atteindre CHF 723,1 millions. A périmètre constant, cette progression est de 8,5%. Les charges d'exploitation sont bien maîtrisées. Elles sont certes en hausse totale de 6,5% à CHF 422,4 millions, mais en baisse de 3,2 % à périmètre constant.

Produits en hausse 
Le résultat des opérations d'intérêts du Groupe BCV est resté stable (-0,1%) à CHF 318,3 millions par rapport à l'année précédente. Le recul prévu du produit des opérations d'intérêts, sous l'effet notamment de la baisse du taux hypothécaire intervenue le 1er juillet, a été compensé par la diminution des charges de refinancement. D'autre part, les opérations de commissions sont en recul de 9,6% à CHF 193,7 millions. Une grande partie de cette baisse s'explique, conformément aux attentes, par les désengagements stratégiques opérés dans les affaires de financement international.

Par ailleurs, le résultat des opérations de négoce est en hausse (+110,8% à CHF 93,9 millions) grâce à un regain d'activité boursière et à une meilleure maîtrise de la volatilité de ce type d'affaires. Enfin, la hausse du poste " Autres résultats ordinaires " (+160,1% à CHF 117,1 millions) s'explique principalement par l'intégration d'Unicible (+ 29% à périmètre constant).

Charges bien maîtrisées 
Les charges d'exploitation du Groupe BCV ont globalement augmenté de 6,5% (-3,2% à périmètre constant) pour s'établir à CHF 422,4 millions. Dans ce poste, les charges de personnel ont progressé de 11,7% à CHF 281,5 millions (diminution de 2,3% à périmètre constant). L'effectif du Groupe BCV se situe à fin septembre à 2533,6 unités de travail à temps plein (-5,4% par rapport au 31 décembre 2002), dont 1895 pour la maison-mère (-6%). De ce fait, l'objectif annoncé de 1900 collaborateurs pour la Maison-mère à fin 2003 sera atteint. De leur côté, les autres charges d'exploitation ont baissé de 2,6% à CHF 141 millions.

Bilan : évolution en ligne avec la stratégie 
En diminution, par rapport au 31 décembre 2002, de 1,4% à CHF 34,63 milliards, le total du bilan reflète les effets de la réorientation du Groupe BCV. La poursuite de la stratégie de recentrage entraînera encore une réduction de la taille du bilan de l'exercice en cours et en 2004.

A l'actif, les créances sur la clientèle ont diminué de CHF 1,26 milliard (-13,7%) à CHF 7,98 milliards. La quasi-totalité de cette baisse est le résultat des décisions stratégiques : désengagement dans les secteurs du négoce de produits pétroliers et du financement naval ainsi que réduction du volume de crédits en difficulté. Dans un climat concurrentiel difficile, le Groupe BCV a maintenu ses positions sur le marché cantonal des hypothèques: le poste des créances hypothécaires est resté stable (-0,1% à CHF 15,76 milliards).

Progression de l'épargne et bonne liquidité 
Au passif, la tendance déjà marquée les trimestres précédents d'un regain de confiance de la clientèle envers la Banque est confirmée : les engagements envers la clientèle sous forme d'épargne sont en hausse de 3% à CHF 8,59 milliards. Par ailleurs, le Groupe BCV a profité de sa bonne situation en termes de liquidités pour réduire les emprunts à concurrence de CHF 873,3 millions et les autres engagements envers la clientèle et les banques.

Perspectives favorables 
Poursuivant sa stratégie de recentrage, le Groupe BCV a déjà fortement réduit son exposition aux risques et amélioré sa rentabilité. Pour autant que l'environnement se maintienne, le besoin net en provisions du second semestre devrait être inférieur à celui du premier semestre. Ceci devrait permettre au Groupe BCV de présenter au second semestre un résultat net supérieur à celui du premier.

Une clientèle fidèle, des réorientations stratégiques en bonne voie, des marchés financiers en reprise ainsi qu'un engagement important des collaborateurs du Groupe BCV ont permis de réaliser des résultats qui laissent bien augurer de la poursuite de son redressement.

Lausanne, le 17 novembre 2003

Contact(s)

Pascal Kiener, Chief Financial Officer
Téléphone 021 212 33 00
E-mail pascal.kiener@bcv.ch 

Daniel Herrera, Directeur de la communication
Téléphone 0844 228 228 (tarif national)
E-mail info@bcv.ch 

Paul Coudret, porte-parole adjoint
Téléphone +41 21 212 22 51
E-mail paul.coudret@bcv.ch 

Bitte lesen Sie zuerst die Nutzungsbedingungen der Website und die Nutzungsbedingungen der elektronischen Post.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, alle Rechte vorbehalten.