Profiter du bas niveau des taux

Vous envisagez, peut-être, des travaux d’entretien, une transformation, etc.

  • 203
Votre argent09 mars 2021

Profiter du bas niveau des taux

La période actuelle de taux bas est propice pour fixer la durée du taux de votre ou de vos emprunts. Le timing est important de même qu’une analyse détaillée de votre stratégie.

Vous êtes un particulier, une PME ou un investisseur ayant contracté un ou plusieurs crédits immobiliers qui arrivent à échéance dans les prochains mois. La période actuelle de taux bas est propice pour fixer la durée du taux de votre ou de vos emprunts. Mais il est essentiel de bien analyser votre stratégie, notamment si vous envisagez des changements concernant vos objets immobiliers.

Ne pas trop attendre, mais ne pas se précipiter

Le timing est important: ne pas trop attendre, mais ne pas se précipiter. Savez-vous que vous pouvez fixer votre taux jusqu’à 18 mois à l’avance? Puis, il faut analyser en détail votre stratégie. Vous envisagez, peut-être, la vente de votre objet immobilier, des travaux d’entretien, une transformation, etc. Tout cela aura un impact sur l’échéance à privilégier.

Particuliers, PME et investisseurs, différent cas

Voyons différents cas. Si vous êtes un particulier, votre préoccupation devrait être de stabiliser vos charges financières afin d’avoir une vision claire de vos dépenses à long terme. Ainsi, fixer vos taux jusqu’à 10 ans pourrait être une bonne solution.

La situation est similaire pour une PME qui se doit de budgétiser précisément l’ensemble de ses charges d’exploitation, et en particulier ses intérêts bancaires. Elle devrait donc assurer les taux de ses financements dans la durée, tout en restant flexible, car son environnement peut évoluer plus ou moins rapidement selon son secteur d’activité. Un taux avec un horizon plus court, de 5 à 7 ans, pourrait donc être une bonne option.

Ne pas hésiter à demander conseil

Enfin, si vous êtes un investisseur, vous avez déjà une vision globale de votre portefeuille et de vos dettes. Votre objectif devrait donc être d’abaisser le taux moyen de vos engagements, tout en vous protégeant contre une éventuelle hausse des taux. L’idéal serait donc un panachage d’échéances entre court, moyen et long terme. Votre conseiller peut vous accompagner dans votre réflexion.

Sébastien Roduit,
Responsable du département immobilier, BCV

Ces articles pourraient vous intéresser

Planifier pour davantage de sérénité

La période de confinement a pu être propice pour se recentrer sur ses valeurs clés. En quoi une bonne planification financière peut-elle contribuer à faire vivre ses nouveaux projets de vie? Suite

Un temps de réflexion, pour les PME qui le peuvent

Reprise économique, retour de l'inflation, mouvements sur les taux. Autant de données ou de changements de paradigme qui peuvent influencer la gestion de votre entreprise. Suite

Haut dividende, haut potentiel

Dans un environnement de taux déprimés, les stratégies à hauts dividendes sur les actions suisses permettent d’obtenir une rémunération intéressante du capital investi. Suite