Coup d'oeil
  • 4340
Marchés21 octobre 2019

Marchés financiers: coup d'œil sur la semaine

Coup d'oeil - Illustration 1 - CdO_Image19414
Coup d'oeil - Illustration 2 - CdO_Image19415

Regain d'appétit pour le risque... malgré les incertitudes

Le vote de l’Union européenne, jeudi dernier, en faveur du nouvel accord sur le Brexit a quelque peu rassuré les marchés financiers, même s’il doit encore être approuvé par le Parlement britannique.
La semaine dernière, les investisseurs ont favorisé les actifs risqués (actions et emprunts à haut rendement) au détriment des obligations de première qualité. Les principales places boursières ont évolué positivement, particulièrement les marchés ou les thèmes les plus cycliques (Japon, zone euro, bancaires).
Les taux bas soutiennent une valorisation élevée des obligations. Globalement, le rendement obligataire attendu à l’échéance est de 1,3% contre 2,8% de rendement aux dividendes pour les actions. Étant donné des rendements proches de zéro, voire négatifs, certains investisseurs obligataires espèrent clairement des gains en capitaux en compensation, d’où une volatilité croissante sur ce type d’actifs.

Évolution des classes d’actifs (CHF, %)

Coup d'oeil - Graphique 1 - CdO_Image19416

Valorisation Actions - Obligations

Coup d'oeil - Graphique 2 - CdO_Image19417

À découvrir dans le Coup d’œil BCV du 21 octobre 2019

Pour en savoir plus

Pour recevoir toute l'analyse des stratégistes BCV sur les marchés chaque lundi, abonnez-vous gratuitement à la Newsletter

Ces articles pourraient vous intéresser

Mesures protectionnistes, une tempête dans un verre d’eau?

Aujourd’hui, le risque principal ne réside pas dans une guerre commerciale, mais dans l’évolution des salaires aux États-Unis, et par conséquent de l’inflation ainsi que des taux d’intérêt. Suite

Doit-on craindre une récession?

Si l'on ne doit pas craindre une récession dans l'immédiat, nous devons compter avec une croissane plus modérée et plus incertaine. Suite

Facebook tente de fédérer les acteurs autour de sa libra

Alors que l’association appelée à gérer la cryptomonnaie se structure, plusieurs acteurs se sont retirés du projet. Suite