Coup d'oeil
  • 5321
Marchés13 janvier 2020

Marchés financiers: coup d'œil sur la semaine

Coup d'oeil - Illustration 1 - CdO_Image19414
Coup d'oeil - Illustration 2 - CdO_Image19415

Le risque d’un choc pétrolier semble s’éloigner

Ce début d’année est marqué par de fortes tensions géopolitiques entre les États-Unis et l’Iran, faisant craindre un conflit qui aurait comme conséquence une hausse significative du prix du baril de pétrole et un impact négatif sur l’économie, remettant potentiellement en cause notre scénario de reprise. Ce risque semble s’éloigner un peu plus chaque jour du fait de la désescalade en cours.
D’autres éléments confortent notre scénario. Premièrement, des statistiques économiques qui, sans être excellentes, indiquent que l’activité mondiale s’améliore légèrement depuis quelques mois (indice des directeurs d’achats, emploi américain).
Deuxièmement, la signature de la première phase du traité commercial entre la Chine et les États-Unis, attendue cette semaine.
Cet environnement demeure propice aux actions.

Évolution des classes d’actifs (CHF, %)

Coup d'oeil - Graphique 1 - CdO_Image19416

Indice global des directeurs d’achats composite

Coup d'oeil - Graphique 2 - CdO_Image19417

À découvrir dans le Coup d’œil BCV du 13 janvier 2020

Pour en savoir plus

Pour recevoir toute l'analyse des stratégistes BCV sur les marchés chaque lundi, abonnez-vous gratuitement à la Newsletter

Ces articles pourraient vous intéresser

Le Brexit dans l'impasse

De désaveux en camouflets, Boris Johnson voit le dossier du Brexit lui échapper chaque jour un peu plus. Désormais, plusieurs scénarios sont possibles. Suite

Les matières premières défensives reprennent le dessus

La partie défensive des matières premières semble reprendre vie. L’or, valeur refuge par excellence, tire ainsi son épingle du jeu. L'agriculture s’en sort bien également. Suite

Mesures protectionnistes, une tempête dans un verre d’eau?

Aujourd’hui, le risque principal ne réside pas dans une guerre commerciale, mais dans l’évolution des salaires aux États-Unis, et par conséquent de l’inflation ainsi que des taux d’intérêt. Suite