Courbes

La tendance boursière pourrait rester irrégulière en début d’année.

  • 247
Marchés09 janvier 2019

Bourses: 2018, année profondément négative

Après une année 2018 profondément négative, le début de 2019 s’annonce irrégulier. Les incertitudes sont nombreuses, entre autres les tensions sino-américaines ou le Brexit.

Les bourses ont clôturé 2018 en territoire profondément négatif et la fin de l’année s’est avérée particulièrement difficile. Le S&P 500 a d’ailleurs vécu son pire mois de décembre depuis 1931. Les actions suisses ont aussi connu un exercice délicat, en recul de près de 9%. Les performances ont été toutefois peu homogènes, les poids lourds de la cote (Nestlé, Novartis, Roche) ont terminé l’année près de l’équilibre. Après un excellent cru en 2017, les marchés financiers ont accentué leurs pertes au quatrième trimestre, déçus par la morosité des indicateurs économiques, chinois et européens surtout, ainsi que par les anticipations de hausses des taux américains d’un quart de point tous les trois mois en 2019. Les estimations de bénéfices des sociétés ont aussi été révisées à la baisse en raison du ralentissement observé ces derniers mois.

Tendance des bourses irrégulière en ce début d’année

La tendance boursière pourrait rester irrégulière en début d’année, tant les incertitudes sont nombreuses. Les discussions entre démocrates et républicains visant à mettre fin à la paralysie d’une partie des administrations fédérales aux États-Unis devraient se poursuivre. En outre, les députés britanniques se prononceront le 15 janvier sur l’accord de retrait que Theresa May a négocié avec Bruxelles. Enfin, les tensions commerciales sino-américaines resteront une inconnue importante. La récente correction pourrait toutefois constituer plus une opportunité qu’une fin de cycle. Les perspectives économiques et bénéficiaires devraient s’améliorer à l’horizon mi-2019 grâce à la poursuite de la reprise. Par ailleurs, les actions se traitent désormais à des multiples plus adaptés au rythme de la croissance mondiale, tandis que le relèvement des taux américains pourrait être suspendu au vu des derniers événements, créant ainsi un potentiel de revalorisation des indices.

Publié sur le site 24 Heures le 9 janvier 2019

Ces articles pourraient vous intéresser

Perspectives économiques

Croissance plus modérée en 2019, mais encore raisonnable Suite

Suisse 2019: croissance positive, inflation faible et taux négatifs

Comme l’inflation helvétique reste ténue, la BNS ne devrait pas toucher à ses taux d’intérêt, qui resteront négatifs. Suite

Marchés: une consolidation bienvenue pourrait intervenir prochainement

Les marchés s’impatientent en raison de l’absence d’un accord commercial sino-américain et le feuilleton du Brexit pèse. Suite