Parmi les surprises du CES de Las Vegas figure le retour du téléviseur, aidé il est vrai par la technologie.

  • 85
Marchés22 janvier 2018

CES de Las Vegas 2018: poker menteur entre Amazon et Google

Vendredi 12 janvier se terminait l’édition 2018 du Consumer Electronic Show dans la célèbre capitale du jeu du Nevada. Comme chaque année, nous avons pu découvrir parmi les dernières technologies, celles qui vont révolutionner notre futur et celles qui seront oubliées quelques mois seulement après leur lancement. Petit tour d’horizon des tops et flops du cru 2018.

Les tops: la domotique, c’est fantastique

Autour de la voiture autonome, on assiste à une effervescence toute particulière, qui perdure au fil des années. Les robots taxis de la start-up française Navya circulent désormais sur le strip. Pendant ce temps, les constructeurs traditionnels (Toyota, Ford, Renault-Nissan), en collaboration avec les technos les plus en pointe sur le sujet (Google, Nvidia, Sony) ont présenté les futurs habitacles, véritables salles de divertissement pour passagers. Cerise sur le gâteau, Nissan, toujours en avance, a lancé en fanfare une technologie reliant le cerveau du conducteur à l’ordinateur de bord. Ce dernier sera ainsi capable d’anticiper les réflexes du pilote en cas de danger et de gagner quelques précieux dixièmes de secondes dans ses réactions.

La maison, elle aussi sous l’impulsion d’Amazon et de Google, va devenir plus intelligente. Elle est  désormais pilotable à distance, grâce aux assistants personnels vocaux des deux géants de la Silicon Valley. Économies d’énergie et sécurité accrue vont se démocratiser auprès d’un large public dans les mois et années à venir. En effet, si les assistants vocaux sont nombreux, la concurrence est féroce entre Amazon et Google. La firme de Jeff Bezos, leader mondial, et Google, qui peut se vanter d'avoir vendu un Google home chaque seconde depuis le lancement de son Home Mini, se sont livrés une bataille sans merci lors du CES.

Les flops: les robots humanoïdes font un pas en arrière

En baisse lors de cette édition 2018, on retiendra les robots humanoïdes, le rapport qualité-prix restant peu attractif pour des fonctionnalités restreintes. Toujours dans les déceptions, on citera les empreintes digitales grand public, dont la fiabilité et la sécurité ont sérieusement été mises en doute.

Le come-back inattendu: la télé est de retour

Le bon vieux téléviseur, qu’on nous disait mort et enterré, est bel et bien redevenu tendance. Preuve en est, Samsung, qui a frappé un grand coup lors du CES, avec son imposant Wall. Outre ses 146 pouces (3m70), c’est surtout la technologie MicroLed qui a impressionné les journalistes, les pixels produisant eux-mêmes de la lumière.

Vivement 2019!

Publié dans le commentaire hebdomadaire «Matinale Express – Actions étrangères» de la salle des marchés de la BCV le 22 janvier 2018

Ces articles pourraient vous intéresser

La reconnaissance vocale au service des objets connectés

Les progrès de cette technologie permettent d’envisager de multiples utilisations, notamment pour contrôler les objets connectés. Suite

Les GAFA s’attaquent au secteur de la santé

En dépit d'une réglementation sévère, le secteur de la santé est pris d'assaut par Apple, Amazon et Google. Suite

Guerre high-tech entre les États-Unis et la Chine

Alors que les groupes européens brillent par leur absence, les seuls concurrents des GAFA américains sont les TABX chinois. Suite