Mid caps

Les places européennes et américaine ont progressé de plus de 5% au premier trimestre 2017.

  • 102
Marchés06 avril 2017

Privilégier les moyennes capitalisations américaines

Les marchés des actions ont bien commencé l’année; les places européennes et américaine ont progressé de plus de 5% au premier trimestre. Nettement plébiscitées l’an dernier, les actions américaines devraient désormais perdre de leur attrait, notamment en raison d’évaluations historiquement élevées. Toutefois, le segment des petites et moyennes capitalisations (small & mid caps), qui a contre-performé récemment, pourrait encore tirer son épingle du jeu. Ce style d’investissement s’était d’ailleurs bien comporté lors du rally de fin d’année suscité par l’élection de Donald Trump.

Alors qu’elles peinent à se distinguer depuis près de cinq ans, les mid caps jouissent actuellement d’un environnement favorable. La nette amélioration de la conjoncture américaine est un premier élément de soutien. En outre, la consommation des ménages, portée par l’augmentation des revenus et par la baisse du chômage, va rester dynamique. Enfin, l’activité industrielle croît à nouveau et le secteur immobilier demeure vigoureux.

La perspective d’une remontée des taux d’intérêt est un autre élément favorable, surtout si la hausse des taux courts se répercute sur les plus longues échéances. Les mid caps ont en effet tendance à battre les grandes capitalisations lorsque la courbe des taux se raidit. Par ailleurs, les sondages effectués auprès des directeurs d’achats et des petites entreprises montrent un degré d’optimisme élevé. Ces dernières sont d’ailleurs nombreuses à envisager une hausse de leurs prix de vente. Puis, elles devraient profiter plus que les grandes sociétés des réformes fiscales promises par l’administration Trump. Ces prochains mois, les mid caps pourraient donc constituer une diversification intéressante au sein des actions américaines.

Ces articles pourraient vous intéresser

Actions suisses décevantes, mais généreuses

Les actions helvétiques se sont montrées bien décevantes en 2016 par rapport à leurs homologues américaines ou européennes: le SPI a reculé de 1,4% et le SMI de 6,8%. Suite

Changement de style sur les marchés des actions

Le rebond des taux d’intérêt était attendu par les investisseurs en actions pour privilégier notamment les valeurs financières et industrielles. Suite

Les matières premières offrent un potentiel de diversification au sein d’un portefeuille

Une caractéristique importante des matières premières est leur faible corrélation avec les actifs traditionnels, que ce soit les actions ou les obligations. Suite