Croissance du digital

La tendance de fond en leur faveur s’est poursuivie et elle va se poursuivre.

  • 67
Dans le canton09 novembre 2020

Croissance constante du digital

On constate depuis plusieurs années une augmentation significative des interactions via les canaux digitaux, toutes clientèles confondues.

L’épidémie de coronavirus a montré l’utilité des outils digitaux, notamment de ceux que proposent les banques. La tendance de fond en leur faveur s’est poursuivie et elle va se poursuivre, notamment dans l’e-banking. Pour continuer à faire des opérations bancaires en toute sérénité, il convient donc de se doter des outils adaptés, que ce soit les appareils, les applications ou les logiciels, et de se former à leur utilisation, si nécessaire.

On constate depuis plusieurs années une augmentation significative des interactions via les canaux digitaux, toutes clientèles confondues (particuliers, entreprises…). Il n’y a pas eu d’explosion du nombre d’utilisateurs depuis l’apparition de la pandémie, plutôt une hausse graduelle. Il y a deux raisons à cela: les anciens utilisateurs ont continué de se comporter comme avant et les nouveaux se convertissent peu à peu, car ils ont besoin d’un certain temps pour s’adapter aux nouveaux processus ou pour s’équiper.

Deux domaines de croissance particulière dans le digital

C’est particulièrement dans deux domaines que la croissance du numérique se manifeste. D’une part, les contacts à distance via la visioconférence se développent rapidement dans le contexte actuel, car ils permettent de bénéficier de conseil en financement ou en investissement sans avoir à se déplacer. D’autre part, l’engouement pour les paiements en ligne ou par smartphone, avec des applications comme TWINT, ne se dément pas. Et si la disparition du cash n’est pas pour demain, le paiement sans espèces a de beaux jours devant lui.

Et comme durant cette période tous ceux qui se sont tournés vers les services numériques en ont globalement été satisfaits, la tendance en leur faveur ne peut que se poursuivre. Les nouvelles mesures prises dernièrement pour lutter contre le virus et leurs conséquences devraient le confirmer.

Ces articles pourraient vous intéresser

La digitalisation doit aussi avoir un visage

Dans le Private Banking, la digitalisation doit aussi avoir un visage, c'est d'autant plus vrai pour les banques qui revendiquent leur proximité avec un public désormais multicanalisé. Suite

Digitalisation: les entreprises vaudoises en mal d’informations

Près de deux tiers des entreprises vaudoises se disent relativement concernées par la digitalisation de l'économie. Les défis à remplir pour s'adapter restent cependant importants. Suite

La banque mobile, c'est quoi?

Le mobile est devenu un outil du quotidien, même pour les opérations bancaires. Quels avantages offrent ce canal de connexion? Est-il sûr? Suite