Résultats du Groupe BCV au 30 juin 2006 : semestre record

Le Groupe BCV réalise le meilleur semestre de son histoire affichant des résultats records aussi bien au niveau des revenus que des bénéfices brut et net. L’augmentation des revenus, en hausse de 11% à CHF 563 millions, combinée à la maîtrise continue des charges, se reflète dans l’évolution positive (+24%) du bénéfice brut qui s’inscrit à CHF 283 millions. Cette excellente performance opérationnelle ainsi que le recul continu du besoin en provisions se soldent par une hausse notable de 38% du bénéfice net à CHF 342 millions. Ces résultats témoignent du dynamisme du Groupe BCV, même s’ils sont en partie liés à des éléments exceptionnels non récurrents.

Hausse des revenus de 11%

Les revenus affichent une remarquable progression de 11% à CHF 563 millions. Toutes les sources de revenus contribuent à cette amélioration. Dans un environnement toujours très concurrentiel, les opérations d’intérêts, source principale de revenus, ont augmenté de 6% à CHF 240 millions. Bénéficiant de conditions boursières favorables, les revenus de commissions augmentent de 12% à CHF 176 millions. Les revenus du négoce de titres, devises et instruments dérivés profitent de la volatilité des marchés et bondissent de 18% à CHF 56 millions. La hausse de 20% à CHF 91 millions des autres revenus ordinaires s’explique avant tout par la vente de titres et la réévaluation de participations financières. Si l’on ne tient pas compte de ces derniers éléments non récurrents, la hausse des revenus s’établit à 7%.

Bénéfice brut en forte amélioration de 24%

Les coûts sont maîtrisés avec des charges de personnel s’élevant à CHF 187 millions, en légère hausse (+2%), alors que les autres charges d’exploitation sont en baisse dans une même proportion (-2% à CHF 93 millions). Ainsi, la progression des charges totales n’est que de 0,6% à CHF 280 millions. La hausse sensible des revenus et le maintien des coûts entraînent une forte progression du bénéfice brut de 24%, à CHF 283 millions, ainsi qu’une amélioration notable du ratio coûts/produits qui passe de 63% à 58%. Hors éléments exceptionnels non récurrents, le bénéfice brut est en hausse de 15% et le ratio coûts/produits s’établit à 60%.

Bénéfice net en hausse de 38%

Profitant d’un marché immobilier toujours très favorable et d’un environnement économique positif, les efforts de réduction des crédits compromis se sont concrétisés par une dissolution de CHF 127 millions de provisions sous forme de produits extraordinaires. De plus, le besoin en nouvelles provisions est très faible à CHF 5 millions. Ces deux éléments ainsi que l’excellent résultat opérationnel ont permis de dégager un bénéfice net en hausse de 38% à CHF 342 millions.

Croissance du bilan et de la masse sous gestion

Le total du bilan enregistre une croissance de 2% à CHF 35,5 milliards, principalement générée par le développement des activités hypothécaires et de négoce.

A l’actif, la croissance des crédits hypothécaires se situe à 1,8% (CHF 292 millions) à CHF 16,1 milliards. Hors effet de réduction des crédits hypothécaires compromis, la croissance des affaires hypothécaires est de CHF 400 millions, soit 2,5%. Le recul de 5%, à CHF 5,5 milliards, des créances commerciales est principalement lié à la diminution (CHF 190 millions) des crédits compromis. Sans ces derniers, le recul des créances commerciales n’est que de 1,9% avec une évolution différenciée selon les types d’activités, les crédits étant stables dans le segment des PME, en augmentation dans le Trade finance, mais en recul dans les grandes entreprises et le crédit à la consommation. Le développement des activités de négoce et des marchés boursiers explique l’augmentation (CHF 497 millions) du portefeuille de titres et métaux précieux et celle des valeurs de remplacement sur instruments financiers dérivés (CHF 451 millions) dans le poste «autres actifs».

Au passif, les dépôts de la clientèle sont en légère hausse (CHF 99 millions). L’épargne traditionnelle recule toutefois légèrement (-1,7%) à CHF 8,7 milliards au profit d’autres formes d’investissement tels que les fonds de placement, la bancassurance ou les produits structurés. Comme à l’actif, le poste «autres passifs» augmente sous l’effet de l’évolution des valeurs de remplacement sur instruments financiers dérivés (CHF 630 millions).

Les avoirs sous gestion du Groupe augmentent de 1,5% à CHF 72,8 milliards et les apports nets de nouveaux fonds s’inscrivent à CHF 630 millions.

Perspectives favorables

L’excellente performance du premier semestre témoigne de la pérennité de la bonne santé financière du Groupe. Cette amélioration durable s’affiche au niveau des fondamentaux tels que le ratio coûts/produits (60% hors éléments exceptionnels) qui s’établit au bas de la fourchette de l’objectif fixé (60-63%). Ces résultats confortent les organes dirigeants dans la voie qu’ils ont tracée pour le Groupe BCV. Le Conseil d’administration et la Direction générale tiennent à exprimer leur reconnaissance à leur fidèle clientèle, aux collaborateurs et aux actionnaires du Groupe BCV.

Sous réserve de changements importants de l’orientation des marchés financiers, la Banque confirme pour l’ensemble de l’année 2006 sa prévision d’amélioration du bénéfice brut par rapport à l’année précédente, toutefois dans une proportion moindre que ce premier semestre et que l’an dernier. Le bénéfice net devrait également être supérieur à celui de 2005.

Lausanne, le 22 août 2006

* Chiffres semestriels non audités

Contact(s)

Christian Jacot-Descombes, Porte-parole
Téléphone + 41 21 212 28 61
E-mail christian.jacot-descombes@bcv.ch 

Wilhelm Blaeuer, relations investisseurs
Téléphone + 41 21 212 20 71
E-mail wilhelm.blaeuer@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Bitte lesen Sie zuerst die Nutzungsbedingungen der Website und die Nutzungsbedingungen der elektronischen Post.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, alle Rechte vorbehalten.