Résultats annuels 2005

Les résultats du Groupe BCV pour l’année 2005 sont excellents. Avec des revenus dépassant la barre du milliard de francs, un bénéfice brut en hausse de 22% à CHF 486 millions et un bénéfice net en hausse de 36% à CHF 457 millions, le Groupe affiche un résultat record dans l’histoire de la BCV. « Dans un marché porteur où l’ensemble des établissements bancaires présente de bons résultats, la BCV peut se réjouir de figurer dans le peloton de tête », déclare Alexandre Zeller, CEO du Groupe BCV.

Revenus en hausse de 10% au-delà du milliard de francs

Le total des revenus enregistre une hausse de 10% à CHF 1 038 millions. Toutes les activités du Groupe ont contribué à ce résultat, confirmant ainsi la diversification adéquate de ses sources de revenus. Malgré un environnement toujours très concurrentiel, les revenus d'intérêts progressent de 9% à CHF 461 millions. D’une année à l’autre, la marge d'intérêts nette s'améliore de 1,29% à 1,40%. Cette progression reflète la bonne tenue des marges commerciales du Groupe et témoigne des efforts d'optimisation de la structure de son bilan. Les revenus de commissions, en hausse de 8% à CHF 323 millions, ont principalement bénéficié de l’orientation favorable des marchés boursiers, de la politique de placement performante du Groupe ainsi que de la bonne santé des filiales. Les revenus du négoce de titres, devises et instruments dérivés ont fortement progressé de 22% à CHF 103 millions sous l’effet de la reprise du niveau de volatilité des marchés et par les efforts de vente de nouveaux produits. La bonne marche des affaires d’Unicible, la filiale informatique du Groupe, contribue fortement aux autres résultats ordinaires de CHF 151 millions, en croissance de 10% grâce, principalement, à des ventes d'immobilisations financières (titres et immeubles).

Maîtrise continue des coûts et bénéfice brut en forte hausse de 22%

Les charges d'exploitation n'augmentent que de 1,2% à CHF 552 millions. Les charges de personnel restent stables à CHF 364 millions (-0,2%), les effectifs ayant été légèrement réduits, de 3% à 2349 employés. Les autres charges d'exploitation ne progressent que faiblement, de 3,9%, à CHF 188 millions. Une hausse principalement liée au développement positif des affaires et à des projets stratégiques. L'évolution positive des revenus se combinant à une rigoureuse maîtrise des charges, le bénéfice brut s'améliore fortement, de 22%, à CHF 486 millions. Cela se traduit par une baisse notable du ratio coûts/revenus, qui s’établit désormais à 62% (67% en 2004).

Hausse du bénéfice net de 36%

Les amortissements augmentent de 5% à CHF 91 millions alors que les correctifs de valeurs, provisions et pertes reculent de 60% à CHF 16 millions. La politique de traitement des crédits compromis ainsi que l'environnement économique favorable – notamment du marché immobilier – ont permis la libération de provisions qui alimentent, pour l’essentiel, les produits extraordinaires à hauteur de CHF 211 millions. Comme l’an dernier, le Groupe a choisi de renforcer le niveau de ses réserves pour risques bancaires généraux par le biais d'une attribution extraordinaire de CHF 112 millions. Cela permet néanmoins de dégager un bénéfice net en hausse de 36% à CHF 457 millions. Ce résultat record est dû, en premier lieu, à la forte hausse du bénéfice brut.

Bilan renforcé

Le total du bilan progresse de 8% à CHF 34,9 milliards. Cette évolution est principalement liée à la hausse des autres actifs (+ CHF 2 milliards) et autres passifs (+ CHF 1,8 milliard) résultant de l’augmentation des valeurs de remplacement sur les instruments dérivés liés à la hausse des marchés boursiers. A l'actif, le volume des crédits est principalement influencé par la réduction des crédits compromis de CHF 750 millions à CHF 1,9 milliard. L’évolution des crédits performants est positive : les crédits hypothécaires sont en hausse de 2% et les crédits commerciaux montrent les premiers signes d'une reprise de la demande des entreprises. Au passif, les dépôts et autres engagements de clientèle sont en hausse de 3%. Le refinancement du Groupe continue de s’améliorer sensiblement, en particulier grâce à la réduction des emprunts à long terme à CHF 6,7 milliards (-7%). Les fonds propres se renforcent encore pour atteindre CHF 3,2 milliards.

Hausse de la masse sous gestion

La masse sous gestion augmente de 12% à CHF 71,8 milliards, bénéficiant de l'excellente performance des stratégies de placement de la Maison mère et des filiales Banque Piguet & Cie SA et Asesores & Gestores Financieros SA, ainsi que de nouveaux apports de flux net d'argent frais de 1,5 milliard.

Proposition de dividende en hausse de 50% et rachat d’une tranche pour CHF 400 millions du capital-participation

Compte tenu du très bon développement de la situation financière du Groupe, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 27 avril prochain, à Lausanne, une augmentation du dividende sur l’action nominative de 3 à 4,50 francs. Cette décision traduit la confiance des organes dirigeants dans l’évolution du Groupe BCV. Le Conseil d’administration proposera également le rachat d'une tranche du capitalparticipation pour un montant de CHF 400 millions. Compte tenu des dividendes sur les bons de participation et sur les actions, ainsi que de cette tranche de rachat, ce sont CHF 457 millions que le Groupe BCV prévoit de verser à l’Etat de Vaud. Enfin, ce même jour, le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale la réélection de trois de ses membres. Comme le veulent les statuts de la Banque, les quatre autres membres du Conseil d'administration, dont le Président, ont déjà été reconduits dans leur mandat par le Conseil d'Etat Vaudois.

Perspectives : innovation et stabilité

Selon Alexandre Zeller, CEO de la BCV, 2006 sera une année-clé : « la mise en oeuvre de notre stratégie de croissance est en place. Elle a été déployée avec succès dès le 1er janvier et nous pourrons juger de ses premiers effets dans quelques mois. D’ici là, notre Banque aura rafraîchi son image tout en restant proche de ses clients, que je tiens à remercier de leur fidélité».

Sous réserve de changements majeurs de l’environnement concurrentiel et financier, le Groupe envisage une légère augmentation de son bénéfice brut sur l’ensemble de l'année 2006.

Contact(s)

Christian Jacot-Descombes, Porte-parole
Téléphone + 41 21 212 28 61
E-mail christian.jacot-descombes@bcv.ch 

Wilhelm Blaeuer, relations investisseurs
Téléphone + 41 21 212 20 71
E-mail wilhelm.blaeuer@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Bitte lesen Sie zuerst die Nutzungsbedingungen der Website und die Nutzungsbedingungen der elektronischen Post.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, alle Rechte vorbehalten.