Le bon sens et les règles de base de la construction d'un portefeuille, comme une bonne diversification de ses placements, prennent toute leur signification en période difficile.

  • 654
Votre argent23 mars 2020

Le bon sens avant tout

Comment réagir lorsque son portefeuille enregistre des baisses cumulées dépassant 30%? Surtout, quand réagir, alors que la cause de cette crise, la pandémie de coronavirus, reste un danger pour la population? Cette fois encore, un constat s’impose pour les investisseurs: le bon sens et les règles de base de la construction d’un portefeuille prennent toute leur signification en période difficile. À commencer par une bonne diversification de ses placements.

Récession

Avec le coup d’arrêt à l’activité mondiale, le mot récession n’est plus tabou. Le débat porte sur sa profondeur et sa durée. La volatilité devrait demeurer tant que les courbes montreront une poursuite de l’expansion rapide de la maladie. La récupération économique et boursière qui suivra est, elle, liée à plusieurs facteurs: le moral des acteurs économiques – les consommateurs, chefs d’entreprise, etc. – ou les mesures prises par les banques centrales et les autorités nationales, voire internationales, pour soutenir l’activité.

Pour tenter de saisir les contours du krach, les comparaisons fournissent des références à défaut de réponses claires. Ainsi, lors des trois dernières récessions, après des reculs allant de 25 à 50%, les marchés ont eu besoin de 3 à 5 ans, pour retrouver leurs niveaux d’avant la crise. Un temps de récupération qui n’est pas forcément proportionnel à l’ampleur des chutes.

Qualité en priorité

Dans ce contexte incertain, dialoguer avec son conseiller permet d’ajuster sa stratégie, voire d’identifier des points d’entrée, qu’il est aujourd’hui bien sûr difficile de situer dans le temps.  Une fois la tempête calmée, les actions garderont leurs vertus et leur potentiel. Des titres de qualité au bilan solide et dépendant de tendances à long terme, comme les valeurs à haut dividende ou liées à la digitalisation de la société, peuvent s’avérer intéressants pour un portefeuille diversifié.

Chronique parue dans 24 Heures du 23 mars 2020

Si vous voulez en savoir davantage sur la situation sur les marchés: notre Coup d'œil hebdomadaire

Pour plus d'info, voir aussi la vidéo: Trois conditions pour une reprise des actions

Ces articles pourraient vous intéresser

Pourquoi les taux hypothécaires ont récemment progressé?

Les taux hypothécaires ne sont pas insensibles à la crise actuelle. Explications. Suite

«Se préparer à une période irrégulière»

Avec la chute la plus rapide de l’histoire boursière, les marchés ont absorbé une partie des mauvaises nouvelles. Mais, en raison du grand nombre d’incertitudes qui planent encore, la volatilité est appelée à perdurer. Suite

L'investisseur est souvent son propre ennemi

La constance est une vertu clé pour s’exposer aux actions. Le temps est le meilleur allié de l’investisseur qui, à court terme, doit avant tout se méfier de lui-même. Suite