Après ces premières semaines éprouvantes et malgré le fort rebond des indices, la discipline reste de rigueur pour les investisseurs.

  • 262
Votre argent27 avril 2020

Discipline à la puissance 2

La baisse de 30% la plus rapide de l’histoire. Un rebond, presque aussi rapide, à hauteur de la moitié du chemin perdu. Des prix du pétrole négatifs. Des milliers de milliards dépensés par les pouvoirs publics. Depuis la mi-mars, le monde affronte une tempête économique et boursière d’une violence et d’une vitesse inouïe. Ces mouvements brusques ont démontré aux investisseurs, une fois encore, les vertus de la discipline. Garder en tête ses objectifs et faire le dos rond, ne pas céder à ses émotions se sont avérés être des alliés efficaces dans la crise liée au coronavirus. Ces périodes incertaines ne sont pas pour autant dépourvues d’opportunités pour les investisseurs. À condition de se montrer patients.

Reprise linéaire peu probable

Après ces premières semaines éprouvantes et malgré le fort rebond des indices, la discipline reste ainsi de rigueur. Certes, gouvernements et banques centrales sont massivement intervenus pour éviter que la récession ne se transforme en dépression. Mais, le déconfinement graduel va mettre à jour des économies durement touchées comme en attestent les statistiques publiées en avril. Le moral des entrepreneurs et des consommateurs semble atteint alors que les risques sanitaires demeurent. Ainsi, l’économie suisse devrait reculer de 6,7% cette année, selon le Secrétariat d’État à l’économie. Dans ces conditions, difficile d’imaginer une reprise linéaire tant économique que boursière.

Quelques opportunités

Tout en demeurant endurants, les investisseurs peuvent mettre à profit des mouvements de marchés pour constituer un portefeuille ou renforcer la qualité de leur portefeuille selon leur profil ou la manière dont ils sont positionnés. Des thématiques de placement, comme des grosses capitalisations moins sensibles aux cycles conjoncturels ou des valeurs représentant des tendances structurelles qui peuvent sortir renforcées de la crise, permettent d’aider à garder son sang-froid.

Texte paru dans 24 Heures le 27 avril 2020

Pour en savoir davantage sur la situation sur les marchés: notre Coup d'œil chaque semaine

Ces articles pourraient vous intéresser

Faut-il continuer d’investir pendant la crise?

Deux experts de la BCV ont dialogué avec des lecteurs de PME Magazine sur les conséquences économiques et financières de la crise. Suite

Volatilité rime aussi avec opportunité

Depuis février, les fluctuations sont à nouveau d'actualité sur les marchés. Certes éprouvantes, ces périodes d'incertitude peuvent aussi déceler des occasions de renforcer son portefeuille. Suite

Changement de style sur les marchés des actions

Le rebond des taux d’intérêt était attendu par les investisseurs en actions pour privilégier notamment les valeurs financières et industrielles. Suite