Consommation-américaine-bannière

L’influence de l'indice calculé par l'Université du Michigan est relativement forte sur les marchés, car il est un vrai indicateur avancé de la consommation future des Américains.

  • 122
Votre argent02 juin 2020

De l'importance du moral des consommateurs américains

Parmi les indicateurs économiques, il en est un qui sera particulièrement intéressant à suivre ces prochains mois: celui de la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan.

Il fait partie des indicateurs suivis pour mieux comprendre comment évolue une part importante de la mesure de l'activité aux États-Unis, la consommation des ménages. Vendredi passé, le 29 mai 2020, alors que le consensus tablait sur un résultat de 74 points, l’indicateur de confiance des consommateurs américains calculé par l’Université du Michigan est ressorti à 72,3 pt. Dans le sillage de cet indicateur, les anticipations d’inflation augmentent à 3,2% pour 2020, contre 2,1% en avril dernier.

Pour rappel, le mois passé, cet indice avait enregistré son quatrième plus fort repli depuis près de 50 ans en raison des mesures prises pour lutter contre le Covid-19. Il avait ainsi cédé 19,7% par rapport au mois de mars 2020, à 71,8 pt.

Très surveillé par les investisseurs, cet indicateur est le fruit d’une enquête mensuelle effectuée auprès d’un échantillon d’environ 500 personnes. Il vise à mieux comprendre leur vision de l’avenir économique à court et à moyen terme, soit à 1 an et à 5 ans, ainsi que de leurs finances personnelles. Il est publié chaque dernier vendredi du mois.

Indicateur avancé

Une hausse prolongée de cette statistique est considérée comme le signe avant-coureur d’une accélération de la croissance économique alors qu’une baisse continue sur plusieurs mois laisse davantage présager un ralentissement. L’influence de cet indicateur est donc relativement forte sur les marchés, car il est un vrai indicateur avancé de la consommation future des individus. Ainsi, à partir des données actuelles, dont la lecture ponctuelle est rendue difficile par les conditions exceptionnelles que nous traversons depuis mars, il sera particulièrement intéressant de suivre son évolution ces prochains mois.

Publié dans le commentaire hebdomadaire "Matinale Express - Actions étrangères" de la salle des marchés de la BCV le 2 juin 2020.

Pour en savoir davantage sur l'évolution des marchés: consultez notre Coup d'œil hebdomadaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Poussée de fièvre en Asie

Alors que la Chine fête les 70 ans de la République populaire en cette année du cochon, la fièvre porcine fait peser un risque sur l'économie chinoise. Suite

PIB vaudois: poursuite de la reprise

L'économie vaudoise devrait croître de 1,7% en 2017 et de 2,0% en 2018 grâce à une demande intérieure robuste et à une légère accélération de l'économie mondiale. Suite

Les actions de la zone euro plus attrayantes ce printemps

Plus cycliques et sensibles à l’amélioration du climat économique, le marché européen pourrait retrouver la faveur des investisseurs. Suite