Il n'est pas toujours facile de prendre la bonne décision au moment de renouveler son hypothèque. Votre conseiller peut vous apporter une aide précieuse pour analyser les différentes possibilités et leurs répercussions.

  • 559
Votre argent20 juin 2018

Je renouvelle mon hypothèque, quels taux choisir?

Depuis le début de l’année, les emprunts d’État à long terme remontent, y compris en Suisse. Les taux courts ne suivent pour l’heure pas le mouvement, mais la situation pourrait changer d’ici quelques mois. Cela devrait se traduire par une remontée à terme des taux hypothécaires.

Ce nouveau contexte interroge le détenteur d’un bien immobilier qui doit renouveler son hypothèque. Faut-il bloquer aujourd’hui son taux à long terme pour parer à l’éventualité d’une remontée généralisée du loyer de l’argent ou vaut-il mieux refinancer son crédit sur des échéances courtes?

Sauf exception, plus le renouvellement de votre hypothèque se fait à long terme et plus le taux qui vous sera offert sera élevé. Ce surcoût peut être considéré comme une «prime d’assurance» vous protégeant d’une future hausse des taux.

Ainsi, les partisans des taux courts (LIBOR) seront avantagés au moment de payer leurs premières annuités hypothécaires, mais ils doivent pouvoir faire face en cas de remontée des taux à 2,5%, 3%, voire davantage. En revanche, les taux longs vous offrent une stabilité budgétaire pour la durée du prêt.

Il convient de garder à l’esprit que fixer un taux long peut s’avérer une expérience douloureuse en cas de vente du bien immobilier avant le terme de l’hypothèque. Dans ce cas, une indemnité importante pourrait vous être réclamée en fonction de la situation sur le marché des taux d’intérêt.

Une autre possibilité consiste à scinder son prêt en plusieurs tranches avec différentes échéances. On le voit, les solutions varient selon les situations individuelles. Le plus sage est de faire un point avec son conseiller. On pourra à cette occasion aborder d’autres problématiques, comme les solutions permettant de bloquer un taux avant l’échéance, ou étudier les répercussions d’un amortissement de sa dette hypothécaire.

 

Paru dans 24Heures le 18.06.2018

Ces articles pourraient vous intéresser

Faut-il amortir son prêt hypothécaire?

Une dette apporte des avantages fiscaux, mais d'autres éléments doivent être pris en compte pour justifier son maintien. Suite

Les taux, quels taux?

Taux négatifs, hausse des taux, taux hypothécaires. De quels taux parle-t-on? Suite

Préparez-vous à une remontée des taux

Ce début d’année l’a confirmé, les mouvements sur la courbe des taux peuvent être rapides. Il est temps d’en mesurer les conséquences pour les entreprises. Suite