Chine11

La semaine passée, les menaces de nouvelles taxes douanières américaines sur certains produits chinois ont porté un sérieux coup aux principales places financières.

  • 95
Marchés28 mars 2018

Mesures protectionnistes, une tempête dans un verre d’eau?

La semaine passée, les menaces de nouvelles taxes douanières américaines sur certains produits chinois ont porté un sérieux coup aux principales places financières. La situation est pourtant loin d’être claire, puisque l’administration Trump doit encore établir la liste des produits frappés par ces sanctions. Les replis ont été marqués, jusqu’à près de 6% pour les actions américaines qui ont essuyé leur plus forte correction hebdomadaire depuis août 2015. Donald Trump avait déjà posé un premier jalon d’essai, début mars, en instaurant des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium. Les marchés financiers avaient alors relativement bien résisté, car les principaux fournisseurs d’acier aux États-Unis, notamment l’Union européenne, le Canada, le Brésil, la Corée du Sud et le Mexique, en ont été finalement exemptés.

Pourtant, aujourd’hui, le risque principal ne réside pas dans une guerre commerciale, mais dans l’évolution des salaires aux États-Unis, et par conséquent de l’inflation ainsi que des taux d’intérêt. Une hausse graduelle des taux est supportable, mais pas une remontée rapide de ces derniers, à laquelle les marchés financiers réagissent, historiquement, plutôt mal. En effet, les marges des sociétés, contraintes de payer plus pour rétribuer leurs salariés et pour financer leurs investissements futurs, seraient d’une part sous pression. D’autre part, comme les taux d’intérêt constituent une composante importante dans les modèles d’évaluation des marchés, les niveaux actuels ne pourraient plus se justifier. La publication, ce jeudi, du core PCE, indicateur favori de la Réserve fédérale pour apprécier l’inflation, et de l’Employment Cost Index (ECI) ou l’indice du coût de l’emploi, en avril, ne seront pas de trop pour déterminer si les remous de la semaine passée n’étaient qu’une tempête dans un verre d’eau.

Publié sur le site 24 Heures le 28 mars 2018

Ces articles pourraient vous intéresser

Donald Trump à l'origine d'une nouvelle ère protectionniste?

Donald Trump a tenu ses promesses électorales protectionnistes, décrétant des taxes douanières sur les importations d’acier et d’aluminium. Suite

PIB vaudois: malgré des incertitudes accrues, les perspectives restent bonnes

Le PIB vaudois est attendu en progression de 2,5% en 2018 et de 1,9% en 2019, selon les dernières prévisions du CREA, publiées par la BCV, l’État de Vaud et la CVCI. Suite

Les matières premières à la peine

Les matières premières ont perdu près de 8% durant l'été. Elles sont pénalisées par la force du dollar et le ralentissement chinois plus marqué que prévu. Suite