S&P1

Les principaux indices américains ont atteint la semaine passée de nouveaux sommets; le S&P 500 pointe désormais à plus de 2550 points.

  • 222
Marchés11 octobre 2017

Les actions ont encore du potentiel

Il y a exactement dix ans, les actions américaines établissaient un record à 1576 points. Près d’une année plus tard, le 7 octobre 2008, le S&P 500 passait en dessous de la marque symbolique des 1000 points, un niveau qu’il n’avait plus atteint depuis décembre 2003. La crise des subprimes était à son paroxysme. La déprime était pourtant bien loin de son épilogue, puisque la descente aux enfers allait se poursuivre jusqu’au début de mars 2009. Le S&P 500 avait abandonné plus de la moitié de sa capitalisation boursière en l’espace de 18 mois seulement.

Les principaux indices américains ont atteint la semaine passée de nouveaux sommets; le S&P 500 pointe désormais à plus de 2550 points. Il a ainsi presque quadruplé depuis ses plus bas de mars 2009, porté non seulement par une politique monétaire extrêmement accommodante de la part de la Réserve fédérale, mais aussi par la croissance des bénéfices des sociétés. En effet, les entreprises outre-Atlantique réalisent aujourd’hui des résultats trois fois plus élevés qu’en 2009.

Le cycle haussier des actions, entamé depuis mars 2009, est le deuxième plus long observé depuis 1945 et rien ne laisse présager un retournement pérenne de tendance. Les récentes statistiques plaident d’ailleurs en faveur d’une poursuite de la reprise économique. De plus, cette croissance est généralisée et touche les différents blocs économiques. Les banques centrales devraient aussi rester bienveillantes, même si certaines d’entre elles ont adopté des discours moins expansionnistes. Les valorisations des actions sont certes plus élevées, conséquence d’une hausse des bénéfices un peu moins rapide que celle des indices. Mais cette valorisation ne paraît pas excessive au regard des perspectives conjoncturelles et en l’absence de véritables alternatives de placement.

Publié sur le site 24 Heures le 11 octobre 2017

Ces articles pourraient vous intéresser

Le pétrole navigue entre deux eaux

Stimulés par un tassement du dollar, les métaux, précieux ou industriels, avancent de manière marquée en ce début d'année. Suite

Suivre de près l’évolution des bénéfices des sociétés

Après deux ans de stagnation, les bénéfices des sociétés affichent un rythme de progression à deux chiffres dans les principales zones géographiques. Suite

Qui a peur des révisions à la baisse des bénéfices?

Lors des récentes publications de résultats, plusieurs sociétés ont rebondi malgré des chiffres inférieurs aux attentes. Suite