or

Pour l'or, les perspectives ne sont peut-être plus aussi favorables qu'en début d'année.

  • 192
Marchés09 mars 2017

L’or à la merci de la Fed

L’or a bien entamé l’année. Après l’impressionnante chute du quatrième trimestre 2016, sa reprise a été remarquable: il est passé de 1150 dollars l’once à 1250 sur les deux premiers mois de 2017 (+10% environ), faisant du métal jaune l’une des matières premières les plus performantes et battant largement le pétrole qui stagne autour de 55 dollars le baril. C’est d’autant plus remarquable que les marchés financiers semblaient globalement afficher une certaine sérénité et ne pas vraiment rechercher les caractéristiques de valeur refuge propres à l’or. A vrai dire, cette image vaut pour l’ensemble des métaux, précieux ou industriels, qui réalisaient d’ailleurs tous une belle avancée jusqu’à fin février.

Mais le contexte semble évoluer et les perspectives ne sont peut-être plus aussi favorables. Le point commun à tous les métaux est leur sensibilité à l’environnement monétaire. C’est là que les choses bougent. Malgré la hausse des taux d’intérêt à long terme observée après l’élection de Donald Trump, les investisseurs peinaient à envisager un durcissement de la politique monétaire américaine et partant une hausse rapide des taux d’intérêt à court terme. Jusqu’à il y a quelques semaines, les marchés tablaient sur une seule et unique hausse de la part de la Réserve fédérale (Fed) en 2017. Cette vision s’est considérablement modifiée ces derniers jours après les déclarations de certains membres du comité de la Fed qui laissent entrevoir non seulement plusieurs hausses durant l’année, mais également un premier mouvement déjà ce mois-ci. Cela n’a pas manqué de se refléter dans l’évolution du dollar, qui est reparti à la hausse. Et finalement sur les métaux, qui en ont subi les contrecoups en perdant une partie de leurs gains. Confiance dans l’économie rimera donc à l’avenir avec des perspectives difficiles pour l’or.

Publié le 9 mars 2017 dans 24 heures

Ces articles pourraient vous intéresser

Optimisme à l’égard du secteur des métaux

Les métaux profitent d’un faisceau d’éléments positifs, comme la dépréciation du billet vert. Suite

Divergences entre métaux industriels et précieux

Les matières premières ont connu une année 2016 positive. Mais la vue d’ensemble ne doit pas cacher les différences importantes que l’on peut observer au sein de la classe d’actifs, voire au sein d’un même secteur. Suite

Matières premières: un vent de folie souffle sur les prix de l’énergie

Les matières premières ont connu deux mois chahutés, notamment l’énergie. Chutant d'environ 9%, elle a effacé près de 50% de sa performance annuelle. Suite