Chine recalée

La Chine, dont les fondamentaux sont bien plus solides que ceux de beaucoup d’autres pays émergents, pourrait redevenir un thème prisé par les investisseurs.

  • 91
Marchés20 juillet 2016

La Chine recalée pour la troisième fois

La Chine reste exclue du gotha mondial des actions. MCSI, société américaine spécialisée dans les indices boursiers, a, pour la troisième fois en trois ans, reporté l’intégration des actions domestiques chinoises dans le MSCI Emerging Markets.

Cet instrument constitue l’indice de référence des marchés émergents mondiaux, sur lequel sont actuellement indexés près de 1500 milliards de dollars d’investissements. Les investisseurs étrangers ont en effet un accès très limité aux titres des sociétés cotées à Shanghai et à Shenzhen. Ils passent plus volontiers par la Bourse de Hong Kong où sont aussi échangées certaines valeurs chinoises. MSCI applique également le même principe, son indice n’incluant que les titres cotés à la fois à Hong Kong et en Chine.

Les autorités ont engagé des réformes importantes pour l’ouverture des marchés des capitaux chinois. Une première étape visait la libéralisation du yuan pour le rendre compatible avec standards du Fonds Monétaire International (FMI). Les investisseurs institutionnels étrangers ont déjà accès au marché des actions domestiques depuis plus de dix ans, mais en obéissant à des règles très strictes; après l’obtention d’une licence, ils reçoivent un certain quota qu’ils peuvent placer dans les actions chinoises ainsi qu’un plafonnement mensuel de rapatriement du capital. Des barrières jugées toujours trop contraignantes par MSCI.

Pékin a exprimé son agacement à l’égard de la décision américaine. Mais l’intégration des actions chinoises domestiques n’est que partie remise. La Chine, dont les fondamentaux sont bien plus solides que ceux de beaucoup d’autres pays émergents, pourrait redevenir un thème prisé par les investisseurs… Une fois le calme revenu, après le référendum britannique et des perspectives plus précises sur la politique monétaire américaine.

 

Publié le 21 juin 2016 dans 24Heures

Ces articles pourraient vous intéresser

Les actions chinoises entrent dans l'indice MSCI Emerging Markets

Dès le printemps 2018, 222 actions domestiques chinoises entreront dans la composition du MSCI Emerging Markets. Suite

La dette américaine, une arme de dissuasion massive pour Pékin?

La Chine est le principal créancier des États-Unis. Peut-elle réduire ses investissements? Et avec quelles conséquences? Suite

Les titres chinois intègrent les indices vedettes

La pondération des titres chinois au sein des indices de référence pourraient connaître prochainement une augmentation significative. Suite