Développé pendant plusieurs mois, la plateforme de Relève PME s’adresse aussi bien aux cédants, aux repreneurs qu’aux fiduciaires, et propose des fonctionnalités répondant aux besoins de chacun.

  • 223
Entrepreneurs25 mars 2021

Une plateforme pour faciliter la transmission d’entreprise

Vendre ou acquérir une PME est souvent un casse-tête pour l’équipe dirigeante et un marché trop peu rentable pour les grandes firmes. Relève PME a développé un outil pour faciliter la vie de tous les acteurs.

Combien d’entreprises sont à vendre chaque mois en Suisse romande? Quelle fourchette de prix pour acquérir un cabinet dentaire à Yverdon-les-Bains ? Comment évaluer ma scierie dans le Gros-de-Vaud? Y aurait-il un repreneur pour mon salon de coiffure à Lausanne?

Faciliter l’accès à ces informations et aider à la réussite des transmissions d’entreprises, alors que leur nombre est appelé à exploser d’ici à 2030, c’est le but de la plateforme proposée par l’association Relève PME. «Pour arriver à une vue d’ensemble du marché, il faut agréger tous ses acteurs», constate Cyril Schaer, secrétaire général de l’association fondée en 2008 par plusieurs organisations patronales.

Des outils pour cédants et repreneurs

«Transmettre une entreprise implique en effet un processus bien précis, c’est d’abord se poser les bonnes questions et fixer ses objectifs, trouver le bon partenaire avec qui conclure un contrat bien rédigé, fixer un prix calculé selon les bonnes méthodes, et être payé selon ce qui a été convenu», résume Cyril Schaer. «Notre plateforme explique aux cédants et aux repreneurs toutes les étapes d’une transmission de A à Z.» Et ceci en garantissant la confidentialité indispensable à ces opérations.

Cyril Schaer

«Transmettre une entreprise c’est d’abord se poser les bonnes questions et fixer ses objectifs, trouver le bon partenaire», résume Cyril Schaer.

Le paradoxe de la confidentialité

Car en matière de transmission, les acteurs se retrouvent souvent face à un paradoxe: ils ont besoin d’informations, mais les opérations de transmission nécessitent aussi d’être confidentielles. «Les gens qui veulent vendre n’en parlent pas pour plusieurs raisons, notamment réputationnelles. Parfois la réussite de l’entreprise s’est construite sur l’image du patron, et son départ risque de signifier celui de ses clients», pointe Cyril Schaer. Or pour vendre son entreprise au meilleur prix, «il faut le faire savoir et susciter l’intérêt des repreneurs».

Les cédants peuvent ainsi poster sur la plateforme des annonces, payantes, «calibrées pour fournir uniquement les informations strictement nécessaires». Ce n’est qu’après avoir signé un accord de confidentialité que l’acheteur potentiel peut entrer en relation avec le vendeur, et solliciter plus d’informations.

Un annuaire des experts reconnus en Suisse romande

L’outil ambitionne de devenir une vraie place de marché romande regroupant «l’intégralité des entreprises à vendre ou des repreneurs intéressés», explique Cyril Schaer. Mais les experts ne sont pas oubliés.

Si les grandes fiduciaires disposent des ressources pour opérer des transmissions de A à Z, les petites et moyennes structures ne sont pas toujours équipées pour le faire. Relève PME leur propose la méthode et les outils nécessaires. «Elles peuvent accompagner leur client dans sa démarche d’achat ou de vente à toutes les étapes de l’opération, notamment la valorisation de l’entreprise. Elles peuvent aussi gérer l’opération de transmission pour le compte de leur client, avec un niveau de confidentialité supplémentaire. Un tableau de bord permet de suivre tous les clients en temps réel», explique encore Cyril Schaer.

Rester maître de sa transmission

La plateforme propose tous les documents utiles, notamment la structure de la dataroom. «C’est un lieu où, lors de la due dilligence, le vendeur met à disposition des acheteurs potentiels tous les documents nécessaires, physiques ou digitaux, pour leur permettre de réaliser leur analyse de risques, soit les informations financières, juridiques, fiscales, sur le personnel, etc.», explique Cyril Schaer.

La plateforme de Relève PME offre par ailleurs des tutoriels complets pour expliquer comment organiser ces informations et les mettre à dispositions sans risques. Une manière de disrupter les intermédiaires actuels? «Ce n’est pas le but et je ne crois pas que cela arrivera. Au contraire, les professionnels peuvent utiliser notre plateforme et accompagner leurs clients dans une transmission en toute sécurité», estime le spécialiste. La force de la plateforme de Relève PME est finalement de permettre aux cédants et aux repreneurs de comprendre en profondeur les étapes d’une transmission et aux experts de les accompagner.

Enfin, Relève PME souhaite aussi proposer aux professionnels de la branche le benchmark des prix des ventes opérées en Suisse romande, par secteur d’activités. Une manière d’apporter plus de transparence à ce marché, et, in fine, de faciliter les transmissions, l’objectif principal de Relève PME. En effet, une entreprise qui ferme ses portes sans trouver de repreneur constitue, pour une région, une perte nette d’emplois et de savoir-faire.

S’inscrire: www.relevepme.ch

Le tarif des annonces va de CHF 150 à CHF 450 annuels pour les cédants et les repreneurs, celui des experts de CHF 950 à CHF 1450 annuels, selon les fonctionnalités choisies.

Contactez la BCV pour obtenir un rabais de 10% sur la formule choisie

Ces articles pourraient vous intéresser

Huit conseils pour transmettre son entreprise

Les principaux enjeux lorsque l'on souhaite vendre son business. Suite

Comment financer le rachat d’une entreprise

Le financement du rachat d'une entreprise provient souvent de diverses sources, comme des fonds propres ou un emprunt bancaire. Suite

Remettre son entreprise, mode d'emploi

Transmettre son entreprise se prépare au moins cinq à dix ans avant la remise des clés. Pourquoi? Explications de Nicolas Corod. Suite