Johannes Hartmann, cofondateur de TANDEM, souligne l'importance d'une grande transparence dans l'énoncé des besoins réciproques lors d'un changement dans l'actionnariat.

  • 171
Entrepreneurs31 août 2021

«Pour nous développer, nous devions changer de structure»

Ils sont trois amis. Ils ont lancé TANDEM en 2008. D’abord dépôt vente d’articles de sport d’occasion, la société s’est vite tournée vers la mobilité douce, vers le vélo électrique. Dans ce secteur en plein développement, l’équipe a réalisé qu’un changement de statut et de structure actionnariale s’imposait. Les explications et conseils de Johannes Hartmann, directeur et cofondateur.

Vous désirez en savoir davantage sur la transmission d'entreprise: consultez nos pages dédiées

Ces articles pourraient vous intéresser

Les start-up face à la crise du Covid-19

Toutes les jeunes pousses technologiques vaudoises ne sont pas touchées de la même manière par la pandémie. Une aide financière a été annoncée par les autorités. Suite

Comment se lancer dans la vente en ligne

Le groupe Garden-Centre Jean Brönnimann s'est adapté en un temps record au semi-confinement. Il a dû se reconfigurer à tous les échelons. Suite

«Un hackathon aide à réfléchir autrement»

L’association The Shared Brain organise à Lausanne, fin septembre, un hackathon sur le tourisme. Qu’apporte ce type de rassemblement? Témoignage du gagnant du hackathon de Genève. Suite