Multibanque-bannière

Le multibanking offre la possibilité à la clientèle de visualiser l’ensemble de ses comptes en un coup d’œil et d’y accéder à partir d’une seule interface.

  • 386
Entrepreneurs28 avril 2021

«La Suisse n’a pas encore de solution standardisée pour le multibanking»

Accéder à tous ses comptes bancaires à partir d’une seule interface ne peut pas encore devenir réalité en Suisse pour les PME. Le point avec Maxime Charbonnel, responsable Digital à la BCV.

  • Qu’entend-on par multibanking?

Le multibanking offre la possibilité à la clientèle de visualiser l’ensemble de ses comptes en un coup d’œil et d’y accéder à partir d’une seule interface. Et ceci, quel que soit l’institut dans lequel le compte est ouvert. L’offre en services consolidés – informations, transactions, etc. – peut varier.

  • À qui s’adresse le multibanking?

Si, généralement, l’offre s’adresse d’abord aux entreprises, elle existe aussi pour les particuliers qui peuvent ainsi aisément superviser l’ensemble de leur patrimoine. En ce qui concerne le multibanking professionnel, les grandes entreprises travaillent généralement avec des logiciels de planification de ressources (ERP) qui intègrent cette option avec plus ou moins de sophistication. La situation est plus hétéroclite pour les petites et moyennes entreprises. Il est intéressant de noter que de nouveaux acteurs émergent dans le monde des logiciels comptables avec des solutions qui proposent certaines fonctionnalités de multibanking, notamment la vision consolidée des comptes.

  • Et si une PME n’a pas de tels logiciels?

Elle peut passer par une interface bancaire sans passer par un logiciel tiers. Via sa connexion e-banking, la PME permet à sa banque d’aller se connecter à ses comptes dans d’autres instituts si elle le peut techniquement parlant. Le lien ne peut cependant être établi sans l’autorisation explicite de l’entreprise.

  • Où en est l’offre en Suisse?

La Suisse est en retard sur l’Europe. Le monde bancaire suisse n’a pas encore adopté de standard en matière de multibanking. Les solutions proposées aujourd’hui se basent sur de nombreux protocoles différents et ne garantissent pas l’accès de toutes les banques à toutes le banques. Elles sont ainsi très fragmentaires. Actuellement, un groupe de travail œuvre à l’établissement d’un protocole d’information universel standardisé. Une solution devrait émerger dans un à deux ans. Le marché suisse est en train de s’organiser pour les entreprises ne travaillant pas avec un ERP.

  • Quels sont les avantages du multibanking?

Le multibanking permet de gagner en temps et en convivialité dans la gestion comptable de son entreprise. Il offre une vision plus large de ses avoirs et de ses engagements.

  • Et ses inconvénients?

Aujourd’hui, en Suisse, le principal inconvénient reste le fait que l’on ne peut garantir une vraie vision globale de sa situation financière, puisque toutes les banques ne peuvent être connectées entre elles faute de protocole universel. Au-delà de cet élément technique, toutes les opérations ne peuvent être lancées par ce canal, certains services ne peuvent – et ne pourront – être activés que par l’e-banking de la banque où le compte est ouvert.

  • Où en est la BCV?

La BCV suit attentivement ce qui se passe sur le marché suisse. Des travaux sont déjà en cours pour pouvoir mettre en place les standards du marché dès qu'ils émergeront. Ceci nous permettra de lancer à terme une offre multibancarisée complète, et surtout simple dans son activation et dans son utilisation. En attendant, l'actuel cockpit financier pour entreprises verra ses fonctionnalités étendues d'ici la fin de l'année afin d'améliorer l'expérience client.

Ces articles pourraient vous intéresser

SimplicityBio, analyser les données médicales

Face à l’avalanche de données médicales, la start-up SimplicityBio aimerait fournir une solution d’analyse simple et intelligente. Suite

DermoSafe, faciliter le dépistage des cancers de la peau

Faciliter la détection des cancers cutanés grâce à un outil utilisable par tout un chacun. Suite

Le cloud, un marché d'avenir

Avec une croissance annuelle moyenne de 20%, le marché mondial des services de cloud computing devrait dépasser les USD 260 milliards cette année. Suite