Des instituts de formation de pointe, des échanges entre monde académique et industrie, ainsi que d'importants investissements pour soutenir les start-up ont permis au canton de se distinguer en matière d'innovation.

  • 252
Dans le canton18 septembre 2018

Vaud, terre d'innovations

Sur son site vaud.swiss.ch récemment mis à jour, le Département de l’économie, de l’innovation et du sport (DSEI) promeut la place économique vaudoise en soulignant le rôle toujours plus important joué par l’innovation, important levier de croissance de l’économie.

Technopole-vaudois

Le canton de Vaud se distingue en matière de technologie, notamment en raison de la présence de l’EPFL. Son quartier de l’innovation démarre en 1991. Dans la foulée, la Fondation pour l’innovation technologique (FIT), née d’un partenariat public-privé, est créée en 1994 afin d’accompagner les start-up.

Secrétaire général de la FIT, Julien Guex est bien placé pour suivre l’évolution de la situation en matière d’innovation. Il nous livre sa vision de l’écosystème actuel: « Non seulement le nombre et la qualité des dossiers qui nous sont soumis ont augmenté, mais la vitesse de croissance des start-up s’accélère, tout comme leur taux de survie. Elles arrivent à maturité en trois ou quatre ans, alors qu’il fallait trois fois plus de temps il y a dix ans. Dès le départ, les projets ont plus d’ambition ». Cela se reflète dans les excellents résultats obtenus au Top100 Startup Award 2017: six start-up soutenues par la FIT figurent dans les dix premières places. L’écosystème serait donc en train de franchir un palier. Il a mûri et l’exemple de ceux qui ont réussi motive ceux qui se lancent aujourd’hui. Les personnes qui accompagnent les projets ont aussi accumulé expériences et compétences.

D’autres signes parlent en faveur d’un optimisme encourageant. Plusieurs levées de fonds supérieures à CHF 20 millions ont été récemment réalisées. Les produits développés par certaines start-up ont soulevé l’intérêt de grands groupes qui ont racheté ces sociétés, à l’image de Parrot qui a pris le contrôle de senseFly, fabricant de drones. On murmure par ailleurs que des entrées en bourse sont en préparation. Des start-up désormais établies et bien capitalisées commencent à investir dans de jeunes pousses. Peut-être un jour verra-t-on poindre ici, toutes proportions gardées, le phénomène déjà connu aux Etats-Unis des « serial entrepreneurs », à savoir des gens ayant vendu leur entreprise, qui injectent ensuite une partie de leurs gains dans des start-up qui démarrent.

Des investissements records

De plus en plus d’investisseurs s’intéressent à la région et les montants engagés augmentent. En 2016, le capital investi dans des start-up helvétiques s’est élevé à plus de 900 millions de francs. A lui seul, le canton de Vaud a attiré 461 millions de francs de capital-risque, devançant Genève (123 millions) et Zurich (108 millions).

Pour l’heure, les fonds pour l’innovation technologique proviennent en grande partie de l’étranger. « Si dans notre pays des privés se montrent vivement intéressés par des projets innovants, certains acteurs institutionnels, en revanche, restent frileux à l’idée d’investir dans des start-up. C’est un élément qui doit encore être travaillé pour que l’écosystème puisse poursuivre son développement » explique Julien Guex. « On peut encore progresser pour atteindre une masse critique qui rendra le canton vraiment visible sur la scène européenne et internationale. Afin qu’à l’étranger, quand on pense innovation, on songe autant à Lausanne qu’à Berlin ou San Francisco ».

Investissement Start up

  

Ces articles pourraient vous intéresser

Radiographie de l’écosystème d’innovation vaudois

L’écosystème vaudois d’innovation décolle, avec la création de start-up et 2 milliards de francs de capital-risque investis dans le canton depuis 2012. L’étude «Vaud innove - Un écosystème aux multiples visages» fait le... Suite

Vaud, champion suisse des levées de fonds pour start-up

Vaud est devenu en 2016 premier canton suisse des levées financières pour les start-up grâce à un total de 461,7 millions de francs obtenus au terme de 46 tours de financement. Suite

FIT Investors: une plateforme pour accéder au cœur de l’innovation vaudoise

La Fondation pour l’innovation technologique (FIT) a créé une plateforme pour mettre en lien les start-up soutenues par la FIT avec des investisseurs qualifiés et reconnus. Suite