Logement1

La demande a aussi faibli en raison de prix toujours élevés, même après quelques années de baisse.

  • 540
Dans le canton28 août 2017

Les prix des logements en propriété stagnent

Tant les prix des appartements en propriété (PPE) que ceux des villas dans le canton ont affiché au premier semestre de cette année une évolution atone. Cela s’inscrit dans le prolongement de l’atterrissage en douceur que connaît le marché immobilier vaudois depuis quelques années: par rapport aux niveaux les plus élevés atteints ces dernières années, les prix se sont repliés en moyenne de 5% à 7%. Cependant, l’évolution n’est pas linéaire et cette baisse ne s’est pas poursuivie au premier semestre 2017.

Pour le second semestre, une évolution similaire à celle du premier ou à celle des années précédentes est vraisemblable. Il est difficile d’imaginer que le marché renoue avec la dynamique des quinze premières années du 21e siècle: de 2000 à 2015, les prix des logements en propriété avaient doublé dans le canton. Cependant, le marché d’aujourd’hui diffère de celui d’hier. Si les taux hypothécaires demeurent stables à leur niveau plancher, l’immigration s’inscrit en repli par rapport aux années précédentes. La demande a aussi faibli en raison de prix toujours élevés, même après quelques années de baisse.

En outre, on observe dans le canton une évolution importante dans la construction de logements des habitations collectives. Durant les 15 premières années du 21e siècle, la production s’était principalement concentrée sur les logements en PPE. Toutefois, l’allongement des délais de commercialisation, à la suite d’une diminution de la demande, et l’intérêt croissant pour la construction de logements locatifs favorisent une production soutenue du côté de ces derniers. Il en résulte que l’offre de logements en propriété a tendance à être contenue, ce qui explique que le recul des prix reste, lui aussi, contenu ou selon la maxime latine: «tout ce qui est rare est cher».

Publié dans 24 Heures le 28 août 2017

Ces articles pourraient vous intéresser

Le prix des PPE monte, bizarre?

Le marché immobilier vaudois poursuit sa détente. Alors pourquoi est-ce que les prix des logements en PPE battent des records? Suite

Le marché immobilier résiste à la crise du Covid-19

Les prix de l’immobilier vaudois ont poursuivi leur hausse au premier semestre 2020. En dépit de la pandémie de COVID-19 et de la dégradation de la conjoncture, ils ont atteint un nouveau record. Suite

L'évolution des loyers dans le canton de Vaud

La détente s’est poursuivie sur le marché de la location. Le taux de logements vacants est remonté et les loyers proposés sur le marché (prix de l’offre) se sont repliés de 3,1% en 2018. Suite