Epfl-Rolex

Le dynamisme démographique romand a un effet modérateur sur le PIB par habitant.

  • 1219
Dans le canton15 mai 2017

La Suisse romande comble l’écart avec ses compatriotes

En complément d’une comparaison du PIB romand à celui des régions d’Europe publiée en mai 2017 par les banques cantonales romandes (en collaboration avec l’Institut CREA et le Forum des 100 du Temps) dans l’édition 2017 de l’étude sur le PIB romand, la Suisse romande a aussi été comparée avec les autres régions de la Confédération. Cet exercice confirme les conclusions tirées lors des précédentes publications du PIB romand, mais permet aussi de les affiner.

 

Croissances/progressions: entre 2000 et 2015
Sources: CREA, OFS, SECO

Ainsi, la Suisse romande a bénéficié d’un effet de rattrapage par rapport au reste du pays depuis le début du millénaire, avec une croissance en termes réels de 33,7% entre 2000 et 2015 (horizon considéré dans cette analyse), contre 29,5% pour l’ensemble du pays. Parmi les régions suisses, seule la Suisse centrale affiche une croissance en termes réels (+43,0% entre 2000 et 2015) plus élevée que la Suisse romande (+33,7%). La Suisse du nord-ouest (+33,4%) fait aussi bien et le Tessin n’est pas très loin derrière.

La Suisse romande se distingue également sur le plan démographique, avec une hausse de la population de 20,8%, soit nettement plus que la moyenne suisse (+15,3%). Seule la région de Zurich a connu une hausse de sa population aussi dynamique (+20,9%). Le dynamisme démographique romand a un effet modérateur sur les données par habitant. Ainsi, si l’effet de rattrapage observé au niveau du PIB total n’a pas été pas observé au niveau du PIB par habitant, c’est en raison en raison de la hausse de la population plus rapide qu’en moyenne nationale.

Pour cette analyse, le découpage en grandes régions de l’Office fédéral de la statistique (OFS) a été légèrement adapté: les cantons romands ont été considérés ensemble et l’Espace Mittelland a été remplacé par une région Berne-Soleure. Quant aux PIB des autres régions, ils ont calculé, comme le PIB romand, en additionnant les PIB des cantons concernés calculés par l’Institut CREA de la faculté des HEC de l’Université de Lausanne. De manière similaire, la population des régions a été obtenue par l’addition des populations cantonales publiées par l’OFS.

Ces articles pourraient vous intéresser

Suisse romande: au 8e rang des régions les plus prospères d’Europe

La région se distingue non seulement par sa création de valeur par habitant, mais aussi par son dynamisme. Etude comparée du PIB de 300 régions européennes et suisses à l’appui. Suite

Vaud: une économie prospère et dynamique

La croissance vaudoise accélère. A l’instar de la Suisse romande, le canton confirme sa compétitivité en Europe. Suite

Vaud, acteur d’une des régions les plus prospères d’Europe

Dans une des régions les plus dynamiques du pays et du continent, le canton de Vaud s’illustre par une croissance nettement supérieure à la moyenne. Notre dossier. Suite