alain huck

 
(*1957)

 

 

Alain Huck est diplômé de l'École cantonale des beaux-arts de Lausanne en 1986. En 1987, il cofonde à Vevey avec Jean Crotti, Robert Ireland, Jean-Luc Manz, Christian Messerli et Catherine Monney le collectif M/2 qui, jusqu’en 1991, organise près de quarante expositions de jeunes artistes suisses et étrangers, devenant une plateforme artistique majeure à l’échelle nationale. Entre autres expositions, bourses et prix prestigieux, il a été récompensé par le Grand Prix de la Fondation vaudoise pour la culture en 2013. Il expose régulièrement en Suisse et hors frontières nationales, notamment au Centre culturel suisse de Paris en 2012 et dans le cadre de la Foire internationale d’art moderne Armory Show de New York au printemps 2014 avec la Galerie Skopia à Genève qui représente son travail.

 


La pratique d’Alain Huck réunit différents médiums, que cela soit le dessin, la peinture, la vidéo, l’installation comme la photographie. Au-delà d’un simple protocole, la variété de ses stratégies révèle que l’œuvre d’art en tant qu’objet concret, cerné, limité, a disparu au profit d’un «processus en train de se faire». Pleinement engagé dans une hybridation des genres, il questionne la notion de déperdition du sens et il aborde des thèmes comme la difficile cohabitation de la pensée et du corps, l’incommunicabilité entre les êtres ainsi que la responsabilité politique et historique. Les dessins monumentaux sont apparus dans sa production au début des années 2000. Il part de sources photographiques agrandies qu’il projette sur le papier et reproduit ensuite au fusain. Par le recours à cette technique archaïque, il travaille à un rendu de jeu d’ombres et de lumières utilisant les effets d’effacement pour flouter et densifier l’image comme si celle-ci semblait être dans un mouvement perpétuel d’apparition et de disparition. Chrysanthemum I fait partie de la série Hanabi qui signifie «feu d'artifice» en japonais et dont la tradition festivalière remonte au 18e siècle. La fleur de chrysanthème, quant à elle, symbolise l’harmonie et l’épanouissement dans la tradition nippone, mais, dans cette composition, elle évoque sans conteste la funeste iconographie du champignon atomique. Cette dualité permet d’ouvrir à de multiples interprétations, à l’instar d’une stratification de la mémoire, voire de l’histoire.

 

œuvres de l'artiste

<div class="titre">Alain Huck</div> <div class="description">Chrysanthemum I, de la série Hanabi, 2013<br />> <a class="oeuvreLink" href="/collection-d-art-BCV/Oeuvres/Huck-Alain/2013-Chrysanthemum-I">Détail de l'oeuvre</a><br/></div>

 

Bitte lesen Sie zuerst die Nutzungsbedingungen der Website und die Nutzungsbedingungen der elektronischen Post.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, alle Rechte vorbehalten.