philippe decrauzat

 
(*1974)

 

 

Diplômé de l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en 1999 où il enseigne désormais, Philippe Decrauzat a fondé avec d’autres artistes l’espace d’art contemporain Circuit à Lausanne en 1998, participant dès lors à une dynamique de la jeune création romande et suisse. Il est le lauréat de nombreux prix dont le Prix Manor en 2001, le Prix fédéral des beaux-arts en 2005 et le Prix Gustave Buchet en 2010. Il expose depuis plusieurs années dans des lieux phares des scènes contemporaines suisse et internationale, comme le Swiss Institute de New York (2006), le Palais de Tokyo à Paris (2006), le Centre d’art contemporain de Genève (2007), la Sécession de Vienne (2008), le Centre d’art contemporain Le Magasin à Grenoble en 2014 et la Haus Konstruktiv de Zurich en 2009 et 2019 pour n’en citer que quelques-uns. Il est représenté par les galeries Francesca Pia à Zurich, Barbara Dee à New York et Mehdi Chouakri à Berlin.

 


Philippe Decrauzat se réfère aux principaux courants artistiques qui questionnent le statut de l’abstraction par le biais, entre autres, de recherches sur les effets d’optique liés à l’op art et à l’art minimal des années 60 notamment et par une pensée critique du cinéma autour de la problématique de l’image en mouvement. Il est l’un des représentants des peintres dits néo-géo qui revisitent l’abstraction géométrique en Suisse romande avec John M Armleder, Francis Baudevin et Stéphane Dafflon pour ne citer qu’eux. Que cela soit sur la toile, le mur ou dans le cadre d’installations, les effets ondulatoires de ses propositions plastiques réinterprètent les questions de perception et de mouvement. Loop, œuvre monumentale au châssis découpé, concentre l’ensemble de sa recherche, à savoir une palette chromatique limitée le plus souvent au noir et blanc et la répétition de bandes parallèles qui laisse le motif créer la composition à l’intérieur de ses limites. Par ce procédé, l’artiste confirme la spécificité picturale de l’œuvre – la planéité –, alors même que le spectateur a peine à se déterminer entre la deuxième et la troisième dimension, illusion d’optique oblige.

 

œuvres de l'artiste

<div class="titre">Philippe Decrauzat</div> <div class="description">Loop, 2015<br />> <a class="oeuvreLink" href="/collection-d-art-BCV/Oeuvres/Decrauzat-Philippe/2016-Loop">Détail de l'oeuvre</a><br/></div>

 

Bitte lesen Sie zuerst die Nutzungsbedingungen der Website und die Nutzungsbedingungen der elektronischen Post.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, alle Rechte vorbehalten.