Nez à nez avec un tigre, un poney, un bouquetin ou des piranhas!

Le printemps pointe le bout de son nez et avec lui les envies de nature et de dépaysement. Et pour ça, rien de mieux qu’une rencontre avec des spécimens sauvages ou apprivoisés. Notre sélection.

En milieu sauvage

Mettez votre réveil, enfilez vos chaussures de marche et embarquez dans un wagon pour vous diriger vers les cimes (Montreux-Oberland Bernois ou train à crémaillère), vers le col de Jaman ou vers les Rochers-de-Naye. Sur les sentiers du Parc naturel régional Gruyère Pays-d'Enhaut, ouvrez l’œil! Tôt le matin, il n’est pas rare de croiser une harde de chamois, des biches, un lièvre, des écureuils… Inutile de préciser qu’il faut laisser cette faune sauvage tranquille. D’ailleurs, elle déguerpit au moindre mouvement. Mais, même sans avoir eu le temps d’une photo, la rencontre reste inoubliable. De l’autre côté du canton, le Parc du Jura vaudois réserve aussi de belles surprises, notamment en automne, où des sorties sont prévues pour écouter le brame du cerf.

Pas envie de grimper? Munissez-vous de jumelles et parcourez la réserve naturelle des Grangettes, à Villeneuve. Entre les roseaux qui colonisent les berges et les forêts aux alentours, le lieu est propice à la nidification et tout grouille de vie! Près de 75 espèces d’oiseaux se côtoient. Pour les observer, postez-vous dans la grande tour ou derrière la palissade d’observation à l’entrée de cette zone humide. De là, suivez le bal d’une myriade de créatures à plumes locales: martin-pêcheur, râle d’eau, grand cormoran, blongios nain, sterne pierregarin, grèbe à cou noir, bécasseau variable… Amphibiens, insectes et castors sont aussi de la partie, ouvrez l’œil, tendez l’oreille! 

Dans un parc spécialisé

Si l’eau est votre élément, ne manquez pas une visite à Aquatis, cet immense aquarium et vivarium lausannois (3500m2) offre une visite dépaysante, véritable voyage à travers le temps et les continents. Outre les créatures marines, vous y croiserez aussi des crocodiles, des serpents ou des sakis à face blanche, singes du Nouveau Monde! À noter que, avec l’app dédiée, on peut planifier sa visite en fonction des heures de nourrissage des crocodiles, mangoustes, dragons de Komodo ou piranhas! Frissons garantis.

Pour une expérience beaucoup plus modeste, mais aussi plus locale, arrêtez-vous à la Maison de la Rivière de Tolochenaz (bon plan: profitez d’une réduction avec BCV EXTRA!) Cet espace didactique très riche permet de comprendre l’écosystème de la rivière où il est installé, le Boiron de Morges. On y découvre toute une série de poissons de rivière, dont les brochets… Ainsi qu’un sous-marin mythique, construit par Jacques Piccard pour explorer les fonds du Léman! Et si l’aventure se trouvait à côté de chez nous? Le plus: des activités pour des groupes de 9 à 15 ans pour découvrir les algues, explorer la forêt, devenir expert du lac ou des étangs. De véritables enquêtes qui, l’air de rien, permettent de se familiariser avec la recherche scientifique!

Enfin, si vous avez plutôt envie d’une visite en plein air, tentez le Parc animalier de la Garenne, spécialisé dans la faune européenne et qui comporte notamment des loups, ou le Zoo de Servion qui, sur 5,5 hectares, accueille aussi bien des lions que des porcs-épics ou des lémurs! Si vous êtes dans le coin, arrêtez-vous au Tropiquarium de Servion (tarif réduit, merci BCV EXTRA) qui, outre des autruches et autres oiseaux exotiques, réunit de fascinants sauriens: du varan bleu au lézard à collerette, il y a comme un parfum de dinosaures dans l’air!  

Au contact des animaux

Quoi de mieux que de fêter son anniversaire à la ferme? C’est possible à la Ferme Aventure de Villars-le-Terroir , qui propose des formules pour accueillir les enfants toute une après-midi. Ils pourront nourrir et caresser des poneys Shetland et admirer toute une faune: ânes, alpagas, daims, wallabies et un troupeau de chèvres, mais aussi toute une série d’animaux de basse-cour: lapins, chiens et chats!

Si l’idée est plutôt de galoper, rendez-vous dans le nord du canton, sur les terres de la ferme du Martalet. Ici on fait monter les tout-petits (dès quatre ans, avec accompagnement) et les plus grands sur des poneys Shetland ou des chevaux. La ferme en compte une trentaine, auxquels s’ajoutent des poulains débourrés au printemps ainsi que des ânes! Si galoper vous effraye, des balades toutes simples, en tenant les baudets à la longe, sont aussi possibles, le tout sur réservation. Et pour combiner observation des animaux, nourrissage et évènements, misez sur l’expérience inédite de Juraparc: on y admire des ours, des loups et des bisons en semi-liberté, sur un chemin surélevé. Mais on peut aussi y toucher, et même nourrir, plusieurs animaux de la ferme. Une formule encore plus intéressante avec la réduction BCV EXTRA.

Enfin, toute une série de fermes accueillent le public à travers le canton; renseignez-vous autour de chez vous!

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Les informations et/ou documents en lien avec des instruments ou services financiers au sens de la LSFin qui sont présentés sur ce site Internet constituent en principe un support publicitaire selon ladite loi.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.