Commentaire à la clôture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse refluait vendredi dans les premiers échanges, dans une actualité toute relative. Les principaux indices à Wall Street avaient pourtant bouclé en hausse, sur fond de dissipation des craintes autour d'un défaut de paiement du géant immobilier chinois Evergrande.

Michael Hewson, de CMC Market UK anticipe une focalisation de l'attention sur la conjoncture allemande, avec un point de situation sur le climat des affaires. L'indice des directeurs d'achat de la locomotive de la zone euro publié jeudi laissait déjà entrevoir un net ralentissement sur un mois, rappelle l'expert.

Chez Mirabaud Banque, John Plassard souligne au passage que le grand voisin du nord tient ce week-end des élections qui vont mettre fin au long règne d'Angela Merkel.

Le Japon a d'ores et déjà dévoilé une stagnation des prix à la consommation en août.

A 09h13, le Swiss Market Index (SMI) cédait 0,24% à 11'910,16 points, le Swiss Leader Index (SMI) 0,25% à 1956,27 points, et le Swiss Performance Index (SPI) 0,22% à 15'461,87 points. Sur les trente valeurs les plus en vue, seules six surnageaient, Sika orbitait autour de l'équilibre et les 23 autres reculaient.

L'équipementier de salles d'aisance Geberit (lanterne rouge avec -1,2%) semblait souffrir d'une recommandation de vente émise par un analyste.

ABB, UBS, Richemont et Adecco cédaient tous 0,6%. La banque au trois clé découvrira lundi le verdict de la Cour d'appel de Paris, dans la procédure qui l'oppose à l'Etat français et pour laquelle elle a été condamnée en première instance à une amende de 3,7 milliards d'euros.

Le paquebot alimentaire Nestlé (-0,3%) dérivait au gré du courant, quand les géants pharmaceutiques Roche (-0,2%) et surtout Novartis (+0,1%) tendaient à atténuer la douloureuse.

La santé était bien représentée en tête de classement, avec encore Vifor (+0,1%), Lonza (+0,2%) et Alcon (+0,3%). La première tentative d'échappée du jour était toutefois l'initiative de Temenos (+0,6%).

Seules deux sociétés du marché élargi ont publié des résultats semestriels. Relief Therapeutics (+0,7%) et Airesis (non traité) ont toutes deux bouclé la période dans le rouge.

L'exploitant de boutiques hors-taxes Dufry (+1,0%) se distinguait, profitant de la décision de Madrid de déclarer non dus les loyers des concessions aéroportuaires au plus fort de la pandémie, entre autres mesures.

Bachem égarait 0,4%, malgré un relèvement de l'objectif de cours par Vontobel. Baloise (+0,6%) prenait le chemin inverse, en dépit de la baisse de son objectif par la même banque de gestion zurichoise.

jh/ck

Please read our website and email Terms and Conditions before using our website or contacting us by email.
Other legal information
© 2002-2021 Banque Cantonale Vaudoise, all rights reserved.