Commentaire boursier avant ouverture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait connaître un léger repli à l'ouverture vendredi. A Wall Street, le Dow Jones a repris son souffle jeudi au lendemain de l'investiture de Joe Biden comme président des Etats-Unis, tandis que la bonne forme des valeurs technologiques a entraîné le Nasdaq à de nouveaux sommets. A Tokyo le Nikkei a fini la semaine sur une note clairement négative.

"On constate que 86% des valeurs du Nasdaq se traitent maintenant au-dessus de leur moyenne mobile des 200 jours", signale John Plassard, de Mirabaud Banque, soulignant que cela n'était plus arrivée depuis février 2004.

L'évolution galopante de la pandémie et son cortège de restrictions et de vaccinations continuent d'occuper l'esprit des investisseurs. Alors que Joe Biden a promis une mobilisation comme "en temps de guerre" face au Covid-19, l'Union européenne a appelé à éviter les voyages non essentiels pour faire face à la menace des nouveaux variants, jugeant la situation sanitaire "très grave".

Plus de 54 millions de doses de vaccins ont été administrées dans au moins 63 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles, mais l'accès aux vaccins est très inégal, 12 pays concentrant plus de 90% des doses injectées.

A 08h15, le SMI de 0,24% à 10'886,52 points dans le marché avant-Bourse compilé par la banque Julius Bär. A deux exceptions près (Richemont et Swiss Life, +0,2% chacun), les composantes de l'indice phare de SIX devraient entamer la séance dans le rouge

Vifor (-1,3%) a vu sa recommandation dégradée à "sell" par UBS, qui a également revu à la baisse son objectif de cours. L'analyste anticipe un ralentissement significatif de la croissance de l'Ebitda pour l'année en cours, notant que les moteurs de la croissance se sont affaiblis.

Dans le camp des poids lourds, Nestlé et Roche reculaient de 0,2% chacun, Novartis de 0,3%.

Barclays a ajusté ses objectifs de cours pour les deux mastodontes pharmaceutiques bâlois, abaissant celui de Roche et relevant celui de Novartis, confirmant dans la foulée ses recommandations d'achat (overweight) et de vente (underweight) respectives.

Zurich Insurance (-0,3%) a vu son objectif de cours très légèrement raboté par Berenberg, qui réaffirme sa recommandation d'achat (buy). L'établissement table sur un dividende stable à 20 francs par action pour 2020, suivi d'un bond à 22 francs pour l'exercice en cours.

Logitech a vu son objectif de cours relevé coup sur coup par Research Partners et Vontobel, qui restent tous deux neutres sur le titre (hold).

Sur le marché élargi, Huber+Suhner (+0,1%) a publié des résultats en demi-teinte au terme de l'exercice 2020, avec une reprise prometteuse au second semestre.

Kudelski (+3,6%) a annoncé avoir enregistré une rentabilité opérationnelle meilleure qu'anticipé ainsi qu'un solide flux de trésorerie pour l'exercice 2020 grâce à une bonne résilience des activités du groupe et aux mesures de contrôle des coûts.

Les sociétés de participations pharmaceutiques HBM (non recensé) et BB Biotech (-0,2%) ont également publié des chiffres.

Le spécialiste de la médecine à distance SHL (non recensé) a indiqué jeudi soir avoir émis dans le cadre de la première de deux augmentations de capital 1,3 millions d'actions à partir de son capital autorisé, auxquelles s'ajoutent 800'000 options d'achat. La société israélienne cotée sur SIX a également convoqué une nouvelle assemblée générale extraordinaire pour valider la modification du mandat de son président Yariv Alroy et l'octroi d'options à ce dernier.

buc/jh

Please read our website and email Terms and Conditions before using our website or contacting us by email.
Other legal information
© 2002-2021 Banque Cantonale Vaudoise, all rights reserved.