Groupe BCV: très bons résultats au 30 juin 2007 avec une augmentation du bénéfice brut de 9% *

Le Groupe BCV affiche, au premier semestre 2007, de très bons résultats s’agissant aussi bien des revenus que du bénéfice brut. L’augmentation des revenus, en hausse de 5% à CHF 592 millions, combinée à la maîtrise continue des charges, se reflète dans l’évolution positive de 9% du bénéfice brut qui s’inscrit à CHF 308 millions. La réduction progressive attendue des effets extraordinaires non récurrents ainsi que le retour à la soumission à l’impôt se traduisent par un léger recul de 7% du bénéfice net qui reste toutefois, à CHF 318 millions,à un niveau élevé.

Hausse des revenus de 5%

Les revenus affichent une progression de 5% à CHF 592 millions. La plupart des sources de revenus contribuent à cette amélioration. Dans un environnement toujours très concurrentiel, les opérations d’intérêts, source principale de revenus, ont augmenté de 6% à CHF 255 millions. Bénéficiant de conditions boursières favorables, les revenus des commissions augmentent de 7% à CHF 193 millions. Les revenus du négoce de titres, devises et instruments dérivés sont en hausse de 5% à CHF 54 millions. Les autres revenus ordinaires restent stables à CHF 90 millions.

Bénéfice brut en hausse de 9%

Malgré le développement du volume d’affaires, les charges totales restent maîtrisées en ne progressant que de 1,5% à CHF 284 millions. Les charges de personnel diminuent, s’abaissant de 1% à CHF 185 millions, alors que les autres charges d’exploitation augmentent de 6% à CHF 99 millions. La hausse sensible des revenus et le maintien des coûts entraînent une nette augmentation du bénéfice brut de 9%, à CHF 308 millions, ainsi qu’une réduction du ratio coûts/produits qui passe de 58% à 56%.

Bénéfice net en recul de 7%

Les amortissements et correctifs de valeur sont stables. En revanche, les produits extraordinaires sous forme de libération de provisions sont plus faibles que lors du premier semestre 2006, en recul de 29% à CHF 90 millions, traduisant ainsi le ralentissement attendu du rythme de réduction des crédits compromis. De plus, le total des impôts s’accroît à CHF 23 millions (+ CHF 12 millions) suite à l’épuisement du crédit d’impôts lié aux pertes des exercices 2001-2002. Ces deux éléments entraînent, par rapport à 2006, un léger recul attendu du bénéfice net de 7%, à CHF 318 millions qui reste toutefois à un niveau élevé.

Croissance du bilan et de la masse sous gestion

Le total du bilan enregistre une croissance de 6% à CHF 35 milliards, principalement générée par le développement des activités de crédit et de négoce.

A l’actif, la croissance des crédits hypothécaires se situe à 1,1% (CHF 186 millions) à CHF 16,7 milliards. Hors effet de réduction des crédits hypothécaires compromis, la croissance des affaires hypothécaires est de CHF 235 millions, soit 1,4%. Les créances commerciales sont en hausse, de 5,0% ou CHF 250 millions. Si l’on ne tient pas compte de l’effet de réduction des crédits compromis, leur croissance est de 7% ou CHF 386 millions. Le développement des activités de négoce et des marchés boursiers explique l’augmentation (CHF 494 millions) du portefeuille de titres et métaux précieux et celle des valeurs de remplacement sur instruments financiers dérivés dans le poste «autres actifs» (CHF 555 millions).

Au passif, les dépôts de la clientèle sont en forte hausse de 4,4% (CHF 824 millions). L’épargne traditionnelle recule toutefois légèrement (-2,3%) à CHF 8,3 milliards au profit d’autres formes d’investissement tels que les fonds de placement ou les produits structurés. Comme à l’actif, le poste «autres passifs» (CHF 66 millions) augmente sous l’effet de l’évolution des valeurs de remplacement sur instruments financiers dérivés.

La masse sous gestion du Groupe augmente de 5,4% à CHF 85,2 milliards et les apports nets de nouveaux fonds s’inscrivent à CHF 1’740 millions.

Perspectives favorables

Sous réserve d’un changement important de l’environnement économique et de l’orientation des marchés financiers, la Banque confirme pour l’ensemble de l’année 2007 sa prévision d’amélioration du bénéfice brut par rapport à l’année précédente, toutefois dans une proportion moindre que ce premier semestre et que l’an dernier.

Lausanne, le 21 août 2007

Contact(s)

Christian Jacot-Descombes, Porte-parole
Téléphone + 41 21 212 28 61
E-mail christian.jacot-descombes@bcv.ch 

Wilhelm Blaeuer, relations investisseurs
Téléphone + 41 21 212 20 71
E-mail wilhelm.blaeuer@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

* Chiffres semestriels non audités

Please read our website and email Terms and Conditions before using our website or contacting us by email.
Other legal information
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, all rights reserved.